J’ai vu mon wombat !

Photo : L’emblème du Taronga Zoo de Sydney (Australie, février 2019).
C’est un ornithorynque, ils vivent QUE en Australie.

 

 Par le Marcass’.

 

 

Hier on est allés au zoo de Sydney et c’était la meilleure journée du voyage, avec le safari au Sri Lanka et quand on est allés voir les baleines à Mirissa, et nager avec les raies manta à Moo-Moorea. Et aussi à Potoroo Palace quand j’ai donné à manger aux kangourous en liberté dans la main et que je les ai caressés.
C’est depuis ce jour que le Pap’ avait promis qu’on irait au zoo de Sydney parce qu’on n’a pas vu de wombat à Potoroo Palace. Et j’ai attendu tout ce temps, parce que c’était quand on était la première fois en Australie, donc quand même j’étais patient !

Ce que je voulais le plus voir, c’est les wombats et les ours-lune.

Mais des fois, sur mes prospectus que je ramasse partout, c’est marqué sun bear au lieu de ours-lune : ça veut dire ours-soleil. Les ours-lune ou les ours-soleil, parce que c’est pareil en fait, ils ont une forme de lune dessinée sur leur cou. Donc moi je préfère les appeler des ours-lune.

 

Sur leur cou, ça fait comme un collier jaune mais l’ours-lune voulait pas lever la tête pour nous montrer, alors on voit pas sur la photo.

 

Quand je serai grand, je voudrais travailler dans un zoo*. Surtout m’occuper des wombats parce que je voudrais les toucher, caresser leur ventre, et leur donner à manger. Comme ça, je pourra les voir quand ils sont réveillés, sinon ils dorment tout le temps. Ils dorment allongés sur le dos avec toutes leurs pattes en l’air toutes écartées, on dirait qu’ils sont doux, et j’avais trop envie de les toucher sur le ventre.  🙂

Mais le problème, c’est que ça se peut pas de trouver des wombats en France alors il faudra que je déménage en Australie. Ou sinon, si je reste en France, je pourra m’occuper des ours polaires ou des zèbres qui sont dans les zoos en France, comme au zoo de la Palmyre à côté de l’île d’Oléron.

 

Le wombat est un animal nocturne. Ça veut dire qu’il vit la nuit, et qu’on doit le voir dans un tunnel pour pas que ça l’embête. Et c’est interdit de mettre le flash de l’appareil photo parce que sinon ça les réveille et ça leur fait mal aux yeux, c’est pour que ça que la photo elle est toute noire. 

 

Ce que j’aime plusse dans le voyage, c’est quand on voit des animaux, quand on fait des grands toboggans qui vont dans l’eau dans les campings, et quand je dessine des animaux qu’on a vus ou des Pokémon avec les modèles sur la tablette.
Mes préférés Pokémon, c’est Pikachu, Rhinastoc, Solgaléo et Lunala.
Il y en a plein d’autres, avec toutes leurs évolutions, et comme ça je peux aider maman au petit bac pour les personnages de fiction. J’ai déjà trouvé Salamèche, Bulbizarre et Carapuce, comme elle se rappelle jamais les noms des Pokémon, comme ça moi je peux l’aider.

Mais j’aime pas en voyage quand on marche et qu’on crève de chaud, et ni quand on fait le travail. Le travail c’est un gros tas de morve !

Et j’en avais marre d’être dans le cametard parce que c’est trop long la route quand le Pap’ et la Mam’ conduisent. Garance et Lulu font que de lire leurs trucs ou de jouer au petit bac tous les deux, et moi j’attends, j’attends, je m’ennuie et j’en ai marre.
La seule chose qui était bien quand on roulait, c’est quand je pouvais aller devant et regarder les panneaux pour voir s’il y a des wombats, des kangourous ou des koalas sur la route.

 

C’est le dessin que j’ai fait ce matin avant qu’on parte en balade. En haut, c’est le wombat poilu. Tout en bas au milieu, c’est l’ornithorynque et j’ai dessiné ses deux pouces crochus avec du venin sur les pattes arrière donc on voit que c’est un mâle. À côté à gauche, c’est une chauve-souris qui vole, et à côté à droite, c’est deux chauve-souris accrochées à une branche. Au milieu, il faut tourner la feuille parce que c’est à l’envers, j’ai dessiné un dragon de Komodo avec sa grande grande grande queue et sa langue qui est très grande aussi.

 

Maintenant on est dans un immeuble à Sydney et on prendra plus de cametard jusqu’à la fin du voyage, donc je suis content.
Et bientôt, quand on sera en Thaïlande avec mounette et les cousins, on va aller dans une maison où il y aura une piscine ! J’adore la piscine et je vais montrer à mounette comme je nage bien tout seul sous l’eau.

Je mets plus jamais mes flotteurs même quand j’ai pas doigts d’orteil, je plonge partout, et je peux faire toute la piscine sans m’arrêter, et quand je veux respirer je fais le petit chien.

Je sais très bien faire le phoque dans l’eau, mais aussi l’otarie, et c’est pas du tout pareil les deux quand ils nagent**. Maman a dit quand je fais le phoque dans l’eau, c’est comme la nage papillon, et quand on va rentrer à la maison, je sera au CP et je vais faire de la natation avec le Pap’.

 

C’est la plage de MacKay où on était. Dans ce camping, j’ai caressé un opossum en bas d’un arbre quand c’était la nuit. Mais on pouvait pas se baigner dans la mer à cause des méduses et des crocodiles marins.

 

 

Marcel

 

 

* Première note de maman Ourse (qui déteste les zoos) à l’attention de tous les militants pour la cause animale.

Nous insistons bien auprès des babi sur le fait que, dans un zoo, les animaux sont privés de leur liberté, qu’ils ont peu d’espace, peu d’interactions les uns avec les autres, qu’ils n’ont plus à chercher leur nourriture eux-mêmes, et que donc ils s’ennuient à mourir. C’est pourquoi souvent ils dorment ou ils sont amorphes, comme s’ils étaient au fond du trou. Peut-être que c’est là qu’ils sont. Au fond du trou.
Mais le Marcass’ n’est pas du tout sensible à ces arguments, le seul élément important à ses yeux étant son propre plaisir. Laissons-le donc cheminer, en espérant que, un jour…

 

** Seconde note de maman Ourse.

Lire ici si vous voulez en savoir plus sur les différences entre phoque et otarie.