Neuvième arrêt : Cambodge

Photo : Scène de rue à Siam Reap (Cambodge, avril 2019).

 

Le Cambodge s’insère entre la Thaïlande à l’ouest, le Vietnam à l’est, et le Laos au nord, au cœur de l’ancienne Indochine Française (jusqu’à son indépendance proclamée en 1953).
Surnommé « le Pays des Khmers », le Cambodge a été brisé par la dictature des Khmers Rouges qui ont tué près de deux millions de Cambodgiens entre 1975 et 1979. Ensuite une guérilla a débuté avec l’occupation vietnamienne (à partir de 1978), et des millions de mines antipersonnel ont été posées Continuer la lecture de « Neuvième arrêt : Cambodge »

Pudiques et secrets

Photo : Sur le Mékong à Luang Prabang, une photo prise par Papa Écureuil (Laos, mars 2019).

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent… au Laos ?

ΞΞΞΞΞ

 

Les gens du Laos sont pudiques et secrets. Gentils, timides et simples.
J’ai aimé fort le Laos.

Le Laos est un pays pauvre. Quand nous sommes remontés, en bus, de Vientiane jusqu’à Luang Prabang en passant par Vang Vieng, Mickaël m’a dit : « J’ai l’impression que le Cambodge il y a neuf ans était plus développé que le Laos aujourd’hui. ».
C’est dire. Vu que déjà, le Cambodge.

Il y a les routes, mais il y a aussi l’éducation, l’alphabétisation, et la situation Continuer la lecture de « Pudiques et secrets »

J’ai vu la lune de l’ours

Photo : Ours-lune au Free the bears Rescue Centre du Parc national de Kuang Si, à 30 km au sud-ouest de Luang Prabang (Laos, mars 2019).
« C’est le gros papa ours-lune. On voit toutes ses griffes et son gros pied. » (Le Marcass’).

 

Introduction (par Maman Ourse)

Samedi 23 mars 2019. Matin. Papa Écureuil :
– On y va les babi ?

La Petite Souris et le Grand Lièvre sont absorbés chacun dans leur (re)lecture des derniers tomes d’Harry Potter. Seul le Marcass’ montre qu’il a bien entendu la question :
– On va où ?
– Bah faire une balade.
– Ooh nooon ! Pas ENCORE une balade ! On fait que de la balade et du travail ici ! Moi je veux me reposer, on va pas quand même traverser le Mékong ! Continuer la lecture de « J’ai vu la lune de l’ours »

Huitième arrêt : Laos

Photo : Une rue du centre-ville de Vientiane (Laos, mars 2019).

 

Surnommé « le Pays du million d’éléphants », le Laos le fut un jour, sans doute. Et il compte encore des éléphants sauvages, oui. Mais on est loin du million rapport à ce qu’il meurt aujourd’hui cinq fois plus d’éléphants qu’il n’en naît. Les éléphants sont en voie de disparition, menacés, et ça va pas s’arranger avec la décision du gouvernement chinois de ré-autoriser la vente de l’ivoire. Ouais, c’est ouf. Alors je voudrais pas avoir l’air d’insister avec Romain Gary, mais.
Lisez ou relisez Continuer la lecture de « Huitième arrêt : Laos »

Liberté surveillée

Photo : Une rue à Hua Hin. On voit les portraits obligatoires partout du roi Rama X et les lanternes qui restent du Nouvel An chinois (Thaïlande, février 2019).

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent… en Thaïlande ?

ΞΞΞΞΞ

 

Quand on voyage en famille, la première chose qui frappe en Thaïlande, c’est l’attention prêtée aux enfants et les sourires qu’ils font naître sur les visages.

J’en ai déjà parlé dans mon premier billet sur ce pays, mais ça ne fait que se confirmer de jour en jour. Et le phénomène s’est encore amplifié depuis que ma maman nous a rejoints avec les enfants de ma sœur puisque maintenant nous marchons avec cinq enfants. Nous emmenons cinq enfants manger dans les stands de rue. Les hommes et les femmes que nous croisons sur notre Continuer la lecture de « Liberté surveillée »