Le pays des manga

Photo : Devant les onsen à Tokyo (Japon, mai 2019).

 

Par le Grand Lièvre au Japon.

 

 

 

Avec le Japon, j’ai trouvé une bonne façon pour que maman se souvienne que le soleil se lève à l’est et qu’il se couche à l’ouest. Comme elle oublie à chaque fois. Le Japon c’est tout à l’est de nous, oui ? Et on l’appelle le Pays du Soleil-LEVANT, oui ? Alors c’est quand même facile de se rappeler que le soleil se lève au Japon, et donc il se lève à l’est !

Moi je me dis une autre façon : dans « ouest » on entend « ou », comme dans « coucher ». Donc le soleil se couche à l’ouest, et après je sais qu’il se lève à l’est.

On a l’impression que le soleil monte dans le ciel le matin et qu’il descend le Continuer la lecture de « Le pays des manga »

Dans les onsen

Photo : Le samouraï du cheval en kimono, sur la plage de Katsurahama (Japon, juin 2019).

 

Par le Marcass’ au Japon.

 

 

Ça fait depuis que mounette est partie de venir nous voir avec Noa et Lilie* que je voulais aller au Japon. Les autres pays comme le Cambodge et le Vietnam, ça m’intéressait pas. C’est que des pays où on crève de chaud, et en plus c’est sale.
[* Note de Maman Ourse : depuis les vacances de février donc, quand les cousins nous ont rejoints, pendant la première partie de notre voyage en Thaïlande.]

Au Japon au moins, on crève pas de chaud, et c’est tellement propre que c’est sûr qu’on va plus jamais se servir des feuilles de savon de mounette !

C’est des feuilles roses qui sont comme du papier qui est gras. Continuer la lecture de « Dans les onsen »

Paix et sérénité

Photo : Hier, sur l’île de Miyajima devant le grand Torii flottant (Japon, juin 2019).

Par la Petite Souris au Japon.

 

Le Japon, c’est un pays dans lequel je me sens bien. Les gens sont calmes et gentils, et ils parlent doucement. C’est pas du tout comme au Vietnam ! Enfin au Vietnam aussi les gens sont gentils mais ils parlent vraiment très fort, ils crient et c’est pas agréable.

Au Japon, on dirait que nous sommes des éléphants dans un magasin de porcelaine !
Encore le Pap’ et moi ça va, parce qu’on ne parle pas fort et on est discrets. Mais la Mam’ et les garçons, ils ne sont pas du tout discrets. Excusez-moi mais c’est vrai, et je me sens trop gênée avec eux quand ils parlent fort parce que les Japonais n’ont pas l’habitude du bruit. Continuer la lecture de « Paix et sérénité »

Et si vous étiez gaucher ?

Photo : C’est moi sur la plage de Da Nang (Vietnam, avril 2019).
Je me baignais pas à cause des méduses !

 

Par le Grand Lièvre au Vietnam

  [et Maman Ourse qui a pris quelques notes 😉 ]

 

 

Depuis qu’on est arrivés au Vietnam, on est allés dans plein d’endroits, du sud au nord.

J’avais dit à maman que j’écrirais mon article à Hanoï parce que j’ai demandé à papa ce serait quoi la dernière ville qu’on ferait au Vietnam et il m’a dit Hanoï. Et j’aime pas écrire mon article, alors je préfère le plus tard possible. Je sais que c’est pas bien parce que si je fais ça, j’avale pas le crapaud. Mais des fois le crapaud il est tellement gros, on dirait que c’est un rhinocéros ! Continuer la lecture de « Et si vous étiez gaucher ? »

Chai pas quoi faire…

Photo : Mausolée de l’empereur Minh Mang, à Hué (Vietnam, mai 2019).
C’est là où il y a la tombe de l’empereur mais c’est jamais ouvert en haut des escaliers ! Ils disent qu’ils vont ouvrir un jour par an pour son anniversaire de quand il est mort mais ils disent pas c’est quand !

 

Par le Marcass’ au Vietnam.

 

 

Le deuxième jour qu’on est arrivés au Vietnam, le Pap’ et la Mam’ m’ont acheté un tee-shirt avec le drapeau du Vietnam dessus. Il est trop facile leur drapeau ! Il est tout rouge avec une étoile jaune au milieu. Mais le tee-shirt avec le drapeau, c’était pas pour mon anniversaire. C’est parce que mes autres tee-shirts ils sont trop petits donc quelqu’un doit m’aider pour les enlever.

Pour mon anniversaire de mes six ans, c’était au Vietnam, à Hué. J’avais commandé au Pap’ un hôtel de luxe avec une piscine en haut de l’immeuble, et surtout, du camembert au petit-déjeuner Continuer la lecture de « Chai pas quoi faire… »