La B.O. des newsletters de Let’s go : 2020

Photo : Street art, by Miss.Tic. Vu sur un bout de mur entre Abbesses et Pigalle lors de notre journée à Paris en famille, le 21 février 2020.

 

Plusieurs abonné(e)s de ce blog m’ont rapporté que la newsletter de Let’s go fishing ! arrive systématiquement dans les spams de leur boîte mail.
Est-ce le cas pour vous aussi ? Si oui, pouvez-vous la définir comme « non-spam » ? Cela règle-t-il le problème ?
Informez-moi par mail en cliquant sur la petite enveloppe dans la barre de droite du blog (ou à la fin de la page sur votre portable).

 

L’article d’aujourd’hui fait suite à celui que j’ai publié l’année dernière, qui s’appelle la B.O. des newsletters de Let’s go : on the road, et qui recense les titres des chansons qui ouvraient chacune de mes newsletters de 2018 et 2019.

En voyage, la newsletter arrivait dans votre boîte chaque semaine chargée de nombreux articles exotiques. Cette année, vous n’aurez pas manqué de remarquer que le rythme est moins frétillant, à raison d’un à deux articles par semaine sur le blog et d’une newsletter tous les quinze jours…

Ce ralentissement vous laisse davantage d’espace et de temps, sans doute, car vous m’écrivez régulièrement en réponse à cette newsletter pour me faire part des questionnements et, souvent, des résonances qu’elle suscite en vous. Continuer la lecture de « La B.O. des newsletters de Let’s go : 2020 »

My let-it-go running playlist

Photo : Punky Brewster. J’adorais cette série !
Continue d’avancer vers qui tu veux être. Le reste, ce qui te diminue, ce qui te fait perdre ta lumière, laisse tomber. Passe à côté.

 

Je vous ai assommés avec une dépression de saison jeudi dernier. Il fallait que je me rattrape avec ma solution : COURIR.
Courir puis écrire, écrire puis courir.

Si je laissais entrer encore un peu de poésie dans ma vie, je dirais : courir pour se kidnapper.
Mais bon, ça va la poésie. C’est comme la pluie : maintenant que je n’ai plus (depuis vingt ans) les yeux cernés de noir charbon et les lèvres peintes au violet foncé comme les ongles, c’en ai fini du romantisme gothique autour de la souffrance et de la mélancolie. À bas la pluie !

Ma copine Adeline, la Petite Souris, ma filleule Alice (cochez la bonne case, attention plusieurs réponses possibles) me chantent que :

Le spleen n’est plus à la mode, c’est pas compliqué d’être heureux
C’est simple : sois juste heureux. Si tu l’voulais, tu le s’rais !
(Angèle feat. Roméo Elvis, Tout oublier)

Et c’est vrai qu’aujourd’hui (depuis la fin des porte-clés tête de mort accrochés aux Dr. Martens, c’est-à-dire un aujourd’hui qui date d’il y a longtemps), je ne supporte plus l’hiver et le froid.
J’ai besoin de soleil, de lumière et de joie. Continuer la lecture de « My let-it-go running playlist »

En vacances : le mini paradis grec !

Photo : Notre chemin de randonnée d’Artémonas jusqu’à Kastro (île de Sifnos, août 2020).

Par la Petite Souris (11 ans).

 

Je vais commencer cet article en vous disant que je ne sais pas comment et par où commencer. Donc je vais faire comme je peux parce que ça fait longtemps que je n’en ai pas écrit !
Mon dernier article c’était sur mon plaisir espagnol, et là en Grèce je continue les tartines à l’huile d’olive le matin avec de l’huile d’olive grecque. Elle est moins bonne que la nôtre mais c’est quand même trop bon !

J’ADORE la Grèce, c’est génial, c’est magnifique tous ces toits bleus et ces maisons blanches, ces petits pots (de fleurs, d’herbes…) par-ci par-là, les petites rues avec les pavés, les églises et les montagnes.
Ouais bon voilà quoi c’est une sorte de mini paradis.  🙂 Continuer la lecture de « En vacances : le mini paradis grec ! »

Ma vie en Gaspésie (par Éloi)

Photo : Kuujjuaq (février 2020).
Kuujjuaq n’est pas en Gaspésie. Vous chercherez. Cette photo magnifique m’a été envoyée par Édith.

Par Éloi (10 ans, CM2).

 

Avant le texte (par Maman Ourse)

 Il y a quelque temps, en plein confinement, j’ai reçu un texte d’Éloi par mail qui était rédigé « façon article de blog », avec des photos légendées et tout ce qu’on y met quand on le fait bien.

Éloi est le premier garçon d’Édith et Gabriel que nous avons rencontrés au Laos et avec qui nous avons décidé de partager un bout de voyage, d’abord dans le nord de la Thaïlande, puis à Java, en Indonésie.
Vous connaissez bien Édith sur ce blog car elle est de (presque) tous les commentaires ! Mais vous ne connaissez Gabriel, Éloi, Victor et Léo qu’en photo (galerie Java).

J’ai proposé à Éloi de publier ici son texte spontané en signe de ma gratitude pour la raison que j’explique en fin d’article.
Il a accepté de bonne grâce et voici donc à entendre une voix qui change un peu…  🙂 Continuer la lecture de « Ma vie en Gaspésie (par Éloi) »

En confinement : j’ai 7 ans !

Photo : C’est moi avant que je demande au Pap’ qu’il me rase la tête le jour de l’anniversaire de Lulu. Comme ça je ressemble à un enfant moine comme au Laos et personne va me dire que j’ai une tête de kiki ! (avril 2020).

 

Par le Marcass’ (7 ans, CP).

 

 

Pour mon anniversaire, c’était le 8 mai, j’ai demandé que je travaille pas. Parce que c’est un jour férié donc normalement on doit pas travailler mais comme le Pap’ pouvait pas nous faire travailler le jeudi à cause de son télétravail, il a dit qu’on ferait le travail du jeudi le vendredi 8 mai à la place, MÊME si c’est un jour férié.
Mais moi j’ai dit non non non, je vais pas travailler le jour de mon anniversaire quand même !

Après la Mam’ a dit que si je fais pas mon travail de l’école à distance, je peux écrire un article pour le blog avec elle, et j’ai dit que ça va me gâcher tout mon jour ET mon week-end d’anniversaire !  🙁  🙁  🙁

Déjà que ma journée d’anniversaire elle avait TRÈS mal commencé parce que le Pap’ a mis du LAIT DE VACHE dans mon bol au lieu du lait d’épeautre que maman avait sorti pour moi.
J’ai dit que jamais je vais boire ça, Continuer la lecture de « En confinement : j’ai 7 ans ! »