Charade

Photo : L’enfant gaucher. S’il cligne, il ferme l’œil droit quand moi je ferme l’œil gauche (comme je suis droitière). Tout se tient. La question qui demeure est : où sont ses lunettes ?

 

Aujourd’hui ça fait pile trois semaines que les babi sont partis en vacances. Trois semaines sur six – car oui, ma mère les a embarqués avec leurs cousins pour six semaines !!! Et tout ce qui nous vient à Mickaël et à moi, c’est : trois semaines… DÉJÀ ?!
On est DÉJÀ à mi-chemin et nous n’avons pas vu le temps passer. Du temps pour nous deux, et du temps pour chacun. Du temps pour lire, du temps pour écrire, et du temps pour penser. Du temps à vélo, du temps à pied, et c’est même pas encore assez.

Je voulais publier une photo de la chambre des garçons rangée au carrée, les lits propres, refaits impeccables et tout bien neat, mais… à l’heure qu’il est j’ai juste arraché les draps, retourné les matelas, le sol est encore jonché de Lego et de bouts de papier découpés et… comment vous dire… Continuer la lecture de « Charade »

Pourquoi tu m’aimes ?

Photo : Dans le parc du château de la petite ville où j’habite (octobre 2019).
Parfois c’est pas si facile de savoir où on veut aller. Et même quand on croit qu’on sait, c’est pas facile de savoir comment, quel chemin prendre.

 

Il y a quelques semaines en me réveillant, alors que mon corps lourd n’avait pas bougé, mes yeux pas ouverts, ma conscience pas encore filtrante apparemment, j’ai demandé à Mickaël emmêlé à côté de moi :

– Pourquoi tu m’aimes ?

 

Il y a des jours comme ça. Continuer la lecture de « Pourquoi tu m’aimes ? »

METS TES LUNETTES !

Photo : Le Grand Lièvre travaille son école à distance (normalement) (officiellement) (juin 2020).
Et ouais je sais, les lunettes. J’ai lâché l’affaire.

 

L’école à distance a aussi mis à (lointaine) distance tes principes de parent positif et bienveillant. Surtout si tu es quelqu’un qui ne supporte pas de voir tes enfants traîner comme des loques en pyj’ pyj’ toute la journée et gluter avec des bédés sur le canapé comme des ados foncedés.

Alors la photo en tête de cet article, c’est quand tu as un câble qui saute de surprendre ton enfant en train de relire pour la énième fois tous les One Piece de son papa – même si, exceptionnellement, tu sais pas en quel honneur, il s’est habillé – et que, par désespoir, tu lui jettes le premier volume de Culottées à la figure, à la page de Agnodice, en lui disant :

– Tiens, c’est l’histoire de la première femme gynécologue, ça te changera ! Ça se passe dans la Grèce antique, avant Jésus-Christ. Continuer la lecture de « METS TES LUNETTES ! »

Allô Sigmund ?

Photo : Le Marcass’ et Papa Écureuil dans le jardin chez nous (juin 2020).

 

Samedi 30 mai 2020, un peu avant 10 h du matin.
Le Marcass’ (7 ans) entre dans notre chambre et se glisse dans les draps entre son papa et moi. Il se met en position pour le « glissamoule », une sorte de câlin dont il a inventé le nom comme dans un album de Ponti. Il me dit :

– Maman, j’ai rêvé que j’avais une grosse barbe !

 

Samedi 13 juin 2020, un peu après 11 h du matin.
Papa Écureuil émerge dans la cuisine et, avec son café, m’informe que nous avons été débités du montant des allocs en début de mois – au lieu d’en être crédités (il se peut que nous ayons quelques problèmes avec la CAF, comme on voit). Continuer la lecture de « Allô Sigmund ? »

Demain que j’attends

Photo : Street art dans une rue de Lecce que j’ai aimée dans les Pouilles (Italie, avril 2016).

 

Demain nous permet de croire à autre chose
Demain un nouveau départ si j’ose
Et toi, tu le vois comment demain ?
Comme un jour de plus ou un jour de moins ?

 

Moi depuis hier (j’ai laissé passer hier), j’ai cette chanson de La Grande Sophie dans la tête.
Parce que demain, demain, peut-être demain, le Grand Lièvre retourne ENFIN à l’école avec son petit frère et sa grande sœur. Et si c’est pas demain, c’est après-après-demain. Donc presque demain (tu vois le verre vide ou tu vois le verre plein ?).

 

Note pour mes lecteurs qui ne sont pas des parents
Depuis l’annonce du déconfinement, la reprise de l’école élémentaire se fait par niveaux. Jusqu’à présent, c’était CP et CM2 uniquement. Mais voilà que les CE2 entrent dans la place cour… Continuer la lecture de « Demain que j’attends »