Une mer(e) avec de l’eau et des bruits dedans

Photo : Les babi à Collioure (décembre 2019).

 

C’est mercredi, y’a pas école. Et rien qui me donne envie de me réveiller non plus.

J’ai de la chance d’avoir des enfants qui dorment bien le matin. Ou qui ne dorment plus mais qui se lèvent et qui lisent ou jouent tranquille, sans me réveiller, jusqu’à ce que l’un de leurs estomacs soit vraiment au bout du bout du rouleau (mais JAMAIS avant 9h).

Ce mercredi matin, à dix heures bien passées, c’était le Marcass’. Il enlève ses chaussons-chaussettes, grimpe dans mon lit et se glisse contre moi sous les draps. Il m’agrippe, il me sent, Continuer la lecture de « Une mer(e) avec de l’eau et des bruits dedans »

Comme un vol d’hirondelles

Photo : Le Grand Lièvre le jour de Noël dans le sud de la France (décembre 2019).

 

Ce matin j’ai accompagné une sortie scolaire. Les enfants aiment cette incursion de la maison à l’école, comme si on enlevait une barrière tout à coup, comme si on ouvrait un nouvel espace.
Alors ça m’arrive de temps en temps. Pas trop. Un peu.

Ce matin je le faisais pour le Grand Lièvre.
Nous nous sommes rendus à un concert d’accordéon et de percussions dans le cadre d’un Festival de notre région. Au début du spectacle, le musicien a annoncé que le titre du concert était : « L’accordéon migrateur ». Continuer la lecture de « Comme un vol d’hirondelles »

Les gousses

Photo : C’est l’Avent-ure… (décembre 2019).

 

* Non, les gousses ne sont pas QUE le titre d’un poème en prose des Écrits pornographiques de Boris Vian. Qui n’ont rien de porno ni d’inoubliable non plus, malgré toute l’admiration que j’ai pu avoir pour Boris Vian quand j’étais ado. Que j’ai toujours. Mais ses Écrits pornographiques, non, vraiment.

 

Lundi 2 décembre 2019.

Si vous avez des enfants, il y a fort à parier que vous ayez aussi un calendrier de l’Avent. Difficile de passer à côté.

Depuis le début – c’est-à-dire depuis que la Petite Souris est entrée à la maternelle il y a sept ans – nous avons opté pour des calendriers réutilisables dans lesquels je glisse chaque soir une gourmandise différente à découvrir le lendemain matin : un Schoko-Bon, un Ferrero Rocher de sa mère l’ambassadeur, un collier de bonbons, un triangle de Toblerone que j’enferme Continuer la lecture de « Les gousses »

Le pourquoi du travail

Photo : Je remercie la maman qui m’a traitée de « facho des fêtes » avec humour et beaucoup de tendresse, et qui a emmené mes trois petits fantômes faire la tournée des bonbons dans les rues le soir d’Halloween, comme elle l’avait promis à La Petite Souris il y a un an dans les commentaires de cet article (octobre 2019).

 

Parfois, chez nous, on parle de changer des trucs. Imaginer de nouveaux projets.

La Petite Souris (10 ans) :

– Mais maman, ce que je comprends pas, c’est pourquoi tu devrais aller travailler si on a assez d’argent avec le travail du Pap’ ?

– Ben pour moi, tu vois. Pour quelque chose que j’aurais envie de faire. Continuer la lecture de « Le pourquoi du travail »

Tranquille ?

Photo : Le Marcass’ est très fier de son squelette Oscar, qu’il a fait avec sa maîtresse. Il le kiffe. Il se kiffe aussi. C’est plus problématique (à la maison, octobre 2019).

 

C’est les vacances. Pour les enfants.

Le Marcass’.
– Maman, tu peux venir là ? J’ai absolument besoin de toi.
– Ben non, pas là non.
– Quoi ? Mais t’es encore sur le blog ?!
– Ben ouais tu vois… ça fait un moment que j’ai pas écrit un vrai article.

 

La Petite Souris s’en mêle (c’est ce qu’elle aime).
– T’écris des articles même qu’on est rentrés du voyage ?
– Un peu oui. Des fois. Si tu lisais le blog, tu saurais…
– Ouais bah ça va ! En voyage je le lisais tout le temps ! À quoi ça sert d’écrire des articles ici quand on découvre plus rien ??
– … Continuer la lecture de « Tranquille ? »