Je veux un wombat !

Photo : À Potoroo Palace, moi j’ai pas eu peur de m’approcher tout près des kangourous. Je suis le premier qui les a caressés et leur a donné à manger dans la main.

 

 Par le Marcass’.

 

 

Moi j’adore l’Australie parce qu’on peut voir plein d’animaux en liberté. Quand j’en ai marre de marcher parce que je crois qu’on va plus en voir, presque à chaque fois c’est là qu’on en voit.
Sauf à Melbourne. J’ai pas aimé parce qu’on a trop marché et y’avait même pas d’animaux. En plus j’avais besoin de passer un long moment tout seul avec le Pap’ sans qu’il parle à Lulu, et il a fait que de lui parler de la mythologie et j’en avais marre.  🙁

Mais à part ce maudit jour, sinon tous les jours on voit des animaux.

Avec le Pap’ au premier camping, quand on n’était que tous les deux après la douche le Pap’ et moi, on a vu une maman kangourou avec son bébé. C’était trop bien ! Mais c’était pas un bébé qui était dans sa poche, c’était un bébé grand déjà.
Après, des kangourous on en a vu plein d’autres. À chaque endroit où on va, il y a des kangourous et des perruches, et les perruches elles viennent carrément sur nous !

 

J’aime bien quand les perruches se posent sur mes bras. Mais le cacatoès à houppe jaune n’est pas venu. Je veux qu’il vienne sur ma tête maintenant.*

 

Quelque chose qui est rare alors on a eu de la chance de voir, c’est des raies manta dans l’eau. On a marché en slip dans la mer, sauf Garance et le Pap’, et Garance et moi on a eu encore plus de chance parce que les raies sont venues entre nos jambes !

 

Quand la raie m’a touché, ça m’a fait comme une caresse sur les pieds, j’ai trop aimé !

 

Et aujourd’hui papa et maman ont dit qu’on allait encore faire une balade sur la plage, et moi j’avais pas envie de marcher, mais après on a vu un truc dans la mer qui était comme un bâton mais qui bougeait. Papa a dit que c’était peut-être une otarie, mais quand même le museau dans l’eau c’était trop maigre pour une tête d’otarie, et Garance a dit que c’était sûrement une tortue de mer parce qu’elle voyait mieux dans son appareil photo avec le zoom.

Mais après on a avancé encore et maman a vu une otarie qui sortait de l’eau pour aller sur la plage !!! Alors on a escaladé les rochers pour s’approcher le plus près possible de l’otarie. C’était super parce que c’était la première fois de ma vie que je voyais une otarie, et il n’y avait personne d’autre que nous sur la plage avec l’otarie.

 

Papa a fait une autre vidéo quand l’otarie était sur le sable et où on la voyait mieux, surtout sa grosse blessure au cou qui était recousue avec du fil, mais ça passe pas la connexion…

 

J’aurais bien aimé voir des plantes collantes dans l’eau comme dans Mouk en Australie.

Mais quand on est revenus de la balade de la plage pour rentrer au campement, j’ai vu un koala descendre de son arbre juste devant notre campervan ! On l’a suivi en marchant derrière lui, et le soir on a entendu les koalas pousser leur cri dans les arbres : on dirait des ours !
Le jour d’avant, je crois que c’était hier, comme on savait pas que les koalas faisaient des gros bruits comme ça, on croyait que c’étaient des wombats.

Et moi maintenant, tout ce que je veux, c’est voir un wombat.

Un wombat, c’est comme un ours mais plus petit, et c’est gros aussi, et ça a plein de fourrure. Les wombats ont des grosses pattes avec des petites griffes.
Je veux trop en voir un mais le problème c’est que c’est un animal qui vit la nuit, et c’est l’inverse de nous, donc quand on pourrait voir des wombats, on dort !

Y’a que papa et maman qui ont déjà vu un wombat en Australie parce qu’il était mort, écrasé sur la route. Moi aussi, quand papa m’a pris devant sur ses genoux pendant qu’on roulait, j’ai vu deux kangourous morts sur la route. C’est à cause qu’ils traversent comme les wombats, ça arrive tout le temps qu’ils se font écraser.

 

Sur la route on voit des panneaux jaunes avec des kangourous dessus pour dire qu’ils traversent la route. Des fois il y a aussi des wombats dessinés dessus, ou alors une vache avec son petit veau, ou un camion.

 

J’espère que je vais bientôt voir un wombat mais vivant.

 

Marcel

 

 

*****

 

* Note de maman Ourse

Quand le Marcass’ dit : « je veux que le cacatoès à houppe jaune vienne sur ma tête maintenant », il s’attend à ce que le cacatoès à houppe jaune vienne sur sa tête. Maintenant. Parce qu’il est tout-puissant.
Et ça le met très en colère si ce qu’il désire ne se produit pas. Ou pas maintenant.
Je me demandais à haute voix ce qui fait que ça dure aussi longtemps chez lui, cette phase de toute-puissance de la petite enfance, quand papa Écureuil m’a stoppée net : « Mais ne te demande pas, toi aussi t’es comme ça ! ».
Ouais bah… on a le droit de rêver quand même, non ?