Jus de coco et noodle soup

Photo : Ouverture délicate de noix de coco fraîches à la machette pour en boire le jus. Dans un seau, des tiges de canne à sucre qu’on passe à la presse pour en extraire le jus (Laos, mars 2019).

 

Manger dans la rue au Laos

ΞΞΞΞΞ

 

Je dois dire que je partais avec un a priori très positif sur la cuisine au Laos parce que Mickaël n’en a jamais assez de parler du Laap et qu’il prépare un truc très bon à la maison qu’on appelle « la salade laotienne ». Ça consiste en du concombre à l’ail, avec une sauce à base de jus de citron vert, nuoc mam et tamari, et on la mange en plat complet avec du riz blanc froid nature. Très très bon. Mais depuis plus de quinze jours qu’on est au Laos, je ne retrouve pas cette salade. C’est peut-être une salade de la maison plus qu’une salade du Laos.
Et le Laap se cache bien. Il ne traîne pas dans les rues la nuit (ni le midi non plus). Continuer la lecture de « Jus de coco et noodle soup »

À toute heure du jour et de la nuit

Photo : Une marmite qui mijote dans une rue de Bangkok (Thaïlande, février 2019).

 

Manger dans la rue en Thaïlande

ΞΞΞΞΞ

 

La Thaïlande, c’est LE pays de la street food. Il y a des vendeurs partout dans les rues, à n’importe quelle heure, sur une simple table pliante en inox, un chariot, un tricycle, même une barque j’ai vu !

En Thaïlande, tout le monde mange ou achète à emporter dans les stands ambulants sur les trottoirs ou les marchés de jour ou de nuit. Cette cuisine de rue est essentiellement constituée de plats traditionnels thaïlandais, sains et équilibrés, loin, très loin de la junk food. Mais elle comporte aussi quelques spécialités typiques de la rue comme les brochettes ou le Som Tam.
C’est ce dont je vais vous parler ici. Continuer la lecture de « À toute heure du jour et de la nuit »

Poulet citron dans ma roulotte

Photo : Un snack du centre de Papeete à Tahiti. On était dimanche donc c’était fermé mais il y a toujours des gens qui discutent assis devant (Polynésie, janvier 2019).

 

Manger dans la rue à Tahiti et dans les îles

ΞΞΞΞΞ

 

On s’était préparés à ce que la Polynésie soit hyper chère et à ronger nos dents contre des vieilles écorces de noix de coco échouées sur la plage pour tromper la faim.
C’est pas vrai pour tout.
Dans les hôtels de luxe et les restaurants pour touristes, sûrement oui c’est cher. Mais pas si on achète soi-même le poisson et les fruits au supermarché ou en bord de route.
Pas non plus si on s’arrête dans les roulottes, ces food trucks ambulants, qui Continuer la lecture de « Poulet citron dans ma roulotte »

Ton kiwi à la Marmite

Photo : Un pain complet Fergbaker. Ça vaut pas le pain au levain de chez Degrolard évidemment, mais c’était bon sur le moment.

 

Manger sur la route en Nouvelle-Zélande

ΞΞΞΞΞ

 

Comme en Australie, y’a pas vraiment de street food en Nouvelle-Zélande.
Des fastfoods dans toutes les zones industrielles (moches), ça oui : Burger King redevient ici Burger King et non pas Hungry Jack’s comme en Australie, McDo, KFC, Subway.
Donc ben non, hein, on n’y va pas, on n’a pas besoin d’aller tester que c’est de la m….

À part ça, on trouve pas mal de pies : des tourtes remplie de trucs. Des Continuer la lecture de « Ton kiwi à la Marmite »

Des nouilles, des nouilles, des nouilles

Photo : Un pique-nique sur la route comme il y en a tant (et tant) : pain de mie aux céréales et aux graines (ouf qu’il est bien meilleur que chez nous), sardines, houmous, tomates cerise, concombre, alfalfa, chips au vinaigre, cheddar vieux… et Vegemite ! (Australie, novembre 2018).

 Manger sur la route en Australie

ΞΞΞΞΞ

 

Y’a pas vraiment de street food en Australie. Apparemment il y aurait la meat pie –  une tourte à la viande recouverte de sauce tomate et servie avec des frites – et le sausage roll –  une sorte de hot dog en pâte feuilletée –  mais je n’en ai pas encore vu, en plus que ça me donne vraiment pas envie.

Sinon du fish’n’chips, qu’on trouve peut-être ici plus souvent que chez nous, mais bon le fish’n’chips c’est anglais, donc je n’en parlerai que si j’en goûte un qui déchire mon palais. Continuer la lecture de « Des nouilles, des nouilles, des nouilles »