La chute

Photo : Quand tout semble contre toi… mais toi tu SAIS que tu ne te trompes pas.

 

Mercredi dernier, peu après midi et demi ce 18 novembre, je suis tombée dans l’escalier. Toute seule, sans chahuter, sans qu’on me pousse.

Qui est déjà venu chez moi sait comme les escaliers sont raides et étroits.
Imagine quand tu les descends avec une panière de linge propre bien plié coincée sous le bras, et, dans l’autre main, un fatras de trucs qui attendent depuis trois jours sur la première marche que quelqu’un les descende. Le tout en chaussettes de yoga trouées aux deux talons et dont les semelles antidérapantes sont usées jusqu’à la corde – donc glissantes – parce que jamais on ne te verra enfiler des chaussons. Jamais. No way. Tu t’imagines Fantômette en pantoufles ?
Mais autant prendre ma retraite tout de suite !

Donc ben j’ai mal. J’ai super mal. Le coccyx c’est tout petit pourtant, si t’as pas idée de où ça se trouve et que tu regardes sur une planche d’anatomie. N’empêche : tu griffes les mains de ta mère.
Y’a des petites choses comme ça qui font super mal. Un bout d’os, une seconde, un mot. Continuer la lecture de « La chute »

I’ll rise

Photo : Street art, by Miss.Tic, quartier de La Butte-aux-Cailles, Paris 13e (2016).

 

Dimanche prochain, enfermez-vous tout(e) seul(e) dans la salle de bain, prenez un bain si vous aimez, ou frottez les joints des carreaux de votre douche (rapport à ce que tous les matins vous vous dites que, quand même, vous devriez le faire).
Ou bien dégagez les enfants de la cuisine et préparez avec votre amoureux(se) un truc qui prend du temps, une bouillabaisse ou les boulettes d’Ottolenghi aux fèves et au citron – une nouvelle dinguerie, entre nous soit dit.
Quand vous en êtes là, ne pensez surtout plus au dehors et à toutes les raisons que vous avez de déprimer. Respirez profondément et allumez votre podcast de La Poudre pour 1h30 autour de l’auteure américaine Maya Angelou avec Christiane Taubira.

C’est l’épisode 82, diffusé le 5 novembre dernier. C’est là : Continuer la lecture de « I’ll rise »

L’homme est un animal

Photo : Quand tes parents te forcent à partager les hauts de cuisses de poulet avec ta grande sœur et que, pour ton deuxième morceau, tu dois te rabattre sur un pilon…

 

Le Marcass’ (7 ans) :

– Moi je veux deux enfants quand je sera grand : un garçon et une fille, comme ça c’est bon.

C’est bon quoi tu sais pas, mais c’est bon.

À table, plus tard, avec un sens certain de l’observation :

– Est-ce que, quand on a des enfants, on est obligés de leur laisser les hauts de cuisses de poulet rôti ? Continuer la lecture de « L’homme est un animal »

Kick ma sôce (poème en douce)

Photo : C’est la tasse en céramique artisanale, fabriquée sur l’île de Sifnos, que j’ai rapportée cet été spécialement pour Marlou.
Photo de Marlène Cristóvão (octobre 2020).

 

Aujourd’hui est un jour spécial puisque c’est l’anniversaire de mon amie Marlène.
Je vous ai déjà parlé de sa boutique, qui est un mix original de magasin bio et de salon de thé (et de havre de paix où il fait bon s’arrêter).
Aujourd’hui je veux vous parler d’elle, de cette si belle personne qu’elle est et de tout l’amour qu’elle donne, sans compter, sans jamais juger.

En retour, aimer Marlène c’est tellement facile et tellement doux, ça fait tellement de bien que tu veux l’aimer plusse encore. Marlène est de ces personnes rares dont on a envie de pousser la porte du cœur (comme dit le poète kabyle qui l’aime aussi). Parce que dans ce cœur, il y a tant de gentillesse et de bienveillance, tant de curiosité, d’ouverture aux autres et d’humilité, tant de générosité et de don de soi, que toi aussi tu veux lui donner. Tout. Sans réserve.

Quand je pense à elle, je la vois enveloppée dans son espèce de châle-plaid qui Continuer la lecture de « Kick ma sôce (poème en douce) »

L’alphabet du CM1

Photo : Sur la plage à Argelès (27 octobre 2020).
– Tu fais quoi mon Lu ?
– Je cherche des pays en N.

 

Mardi 3 novembre 2020, retour de l’école.

On est re-confinés mais pas les écoles, pour que les parents aillent travailler et que toutes mes copines instit’ (attention elles sont légion) ne sombrent pas dans la plus profonde dépression et y’a de quoi franchement pour éviter que les écarts ne se creusent entre les élèves.

Goûter ordinaire sur la grande table de la cuisine. Fruits frais, biscuits maison, pain, purée d’amandes complètes, chocolat… Quand tes enfants sont tellement affamés que tu te demandes s’ils ont séché la cantine à midi pour aller fumer de l’herbe en scred au parc à côté (qui reste ouvert mais bientôt plus parce qu’avec Vigipirate je vous annonce que c’est tendu).

Le Grand Lièvre (9 ans) te raconte sa journée en gobant les grains du raisin vert de chez Marlène qu’il adore. Continuer la lecture de « L’alphabet du CM1 »