No worries, man !

Photo : J’aurais pu mettre une photo d’un Australien, pour être plus en rapport avec le sujet de cet article, mais à la place j’ai choisi ma plus belle photo en Australie. Le matin à Kennett River, après la nuit où j’ai eu trop peur à cause des koalas

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent… en Australie ?

ΞΞΞΞΞ

 

Quand on est arrivés en Australie, papa Écureuil a dit : « Je trouve que les Australiens ressemblent plus à des Européens, physiquement parlant et dans certaines attitudes, qu’à des Américains. ».
C’est difficile à expliquer parce que ça sonne un peu bizarre dit comme ça, mais je partageais son point de vue. Il y a quelque chose de très britannique chez les gens d’ici. Pas « so british », qui oriente sur Continuer la lecture de « No worries, man ! »

Today I got a million, tomorrow I don’t know

Photo : En se baladant dans Gili Air (novembre 2018).
Le grave séisme du mois d’août a laissé des séquelles, dans les esprits comme dans les maisons. Des parcelles détruites comme celle-ci, on en voit partout sur l’île. Partout les gens reconstruisent, échafaudent et recimentent des murs.

Est-ce ainsi que les hommes vivent… à Bali ?

ΞΞΞΞΞ

 

Le titre de cet article m’a été inspiré par cette chanson.

Parce que quand t’arrives à Bali, tu deviens pour un temps the other Jeffrey Lebowski, the millionnaire ! (à 1 min. 15 de l’extrait vidéo)

Genre tu retires deux millions au distributeur – deux millions ! – et t’as 120 € quoi… Et deux millions, c’est le maximum d’argent que tu puisses retirer, donc si tu prends un chauffeur pour la journée parce que Continuer la lecture de « Today I got a million, tomorrow I don’t know »

Smiling and warm… but so rude !

Photo : Traverser une rue à Kandy (Sri Lanka, octobre 2018).

Est-ce ainsi que les hommes vivent… au Sri Lanka ?

ΞΞΞΞΞ

 

Ce qui m’a frappée d’abord, dans la rue et partout où on allait en visite, même dans une ferme, c’est que les hommes se baladent en groupe d’un côté – souvent ils se tiennent par les épaules les uns les autres – et les femmes suivent derrière, entre elles aussi.
On ne voit pas de couple d’amoureux. Sauf au jardin botanique où c’est balade romantique et promenade en famille du week-end ! Continuer la lecture de « Smiling and warm… but so rude ! »