Ce qu’on fera et ce qui sera fait

Photo : Il y a quelques heures, de la plage de Shishikui sur l’île de Shikoku (Japon, juin 2019).

 

Quelques photos d’aujourd’hui pour pallier ma difficulté à écrire tout ce que je voudrais dire et qui soit autre chose qu’un brouillon.

Nous sommes sur l’île de Shikoku, dans la pointe au sud qui ressemble à l’Inde. La forme de l’Inde, je veux dire. Sur la carte. C’est très tranquille. Le train ne va pas jusque là donc il n’y a pas de touristes. Continuer la lecture de « Ce qu’on fera et ce qui sera fait »

Un ravissement

Photo : J’ai adoré prendre cette photo avec les cuisses parfaites du porteur ! Tokyo, dans le quartier de Asakusa (Japon, mai 2019).

 

J’aime beaucoup le verbe ravir et ses dérivés : ravissant, ravissement. Il exprime à la fois le fait d’être conquis(e) et en même temps l’idée d’être enlevé(e) à soi-même, transporté dans un ailleurs inconnu. Sans le vouloir, sans le chercher, mais se laisser prendre quand ça arrive parce que c’est plus beau que soi. Fascinant. Un ravissement.

Et c’est ce qui se passe ici : le Japon me ravit.

J’ai l’impression de découvrir une terre inconnue (qui tremble), tout me paraît Continuer la lecture de « Un ravissement »

La terre a tremblé sous mes pieds

Photo : Vue de Tokyo depuis la Tour One Piece (Japon, mai 2019).

 

Tokyo, samedi 25 mai 2019.

Papa Écureuil emmène les babi à la Tour One Piece de Tokyo pendant que je reste seule devant mon ordi à la table de notre appart-hôtel.
Je suis pleine de gratitude pour ce cadeau de fête des mères anticipé, goûtant avec volupté les infinies délices de l’écriture dans le silence et la solitude… quand soudain, à 15h40, la table devant moi se met à trembler, les murs, le sol, le plafond, et mon cœur aussi tape violemment dans ma poitrine, comme un battement arythmique Continuer la lecture de « La terre a tremblé sous mes pieds »

Bon 1er mai !

Photo : Il y a quelques jours sur la plage de Da Nang (Vietnam, avril 2019).

 

Par Papa Écureuil au Vietnam.

 

Aujourd’hui, cela fait 7 mois que nous sommes partis en voyage.
Autrement dit, cela fait 7 mois que j’ai arrêté de travailler et quoi de mieux qu’un 1er mai pour parler boulot ?

Depuis plus de 15 ans que je travaille pour Orange, je n’avais jamais fait de pause autre que les habituels congés annuels donc entre 1 à 4 semaines consécutives, du coup ce voyage a été un vrai saut dans l’inconnu.
Je ne vais pas vous cacher que je kiffe de ne pas travailler, Continuer la lecture de « Bon 1er mai ! »

And they kiss the frog too ! (2) *

Photo : Sur le chemin en terre de notre guesthouse. Elle est juste à gauche. À droite il y a des tas d’ordures mais j’ai fait attention de bien cadrer (Cambodge, avril 2019).

 

* Ce titre fait référence au second livre de Brian Tracy, Kiss that frog !, traduit en français par Embrassez le crapaud !, publié dans le sillon de son best-seller de développement personnel Eat that frog !
L’ouvrage démonte les ressorts de notre pessimisme intérieur et encourage à affronter nos craintes et nos dégoûts pour trouver du meilleur par la suite. En gros : comprendre que c’était pas si pire d’embrasser le crapaud et que la vie réserve plutôt de belles surprises.  😉 Continuer la lecture de « And they kiss the frog too ! (2) * »