Manger en Grèce AVEC ARNAUD !

Photo : C’est lui, c’est mon pote Arnaud. Chouette soirée à Artémonas (Sifnos, août 2020).

 

Sur une idée de Papa Écureuil.

– J’ai bien aimé ton article sur la cuisine grecque, mon amour. Pourquoi tu ferais pas un article sur le off de nos repas ? Ça s’appellerait « Manger en Grèce avec Arnaud ».

Dont acte. Voici le journal du off de nos vacances en Grèce avec Arnaud & Maud, Loulou et Malou. Du off de la cuisine, j’entends. Pour le reste, ce qui se passe à Sifnos reste à Sifnos. Abdos dans l’eau, concours de roues, maillots Eres, avions de chasse, babychopeurs et craquages de la nuit. Les yeux qui rient de Dimitri. Les règles du Uno. Chut. Ça passe crème…

Pour vous donner un peu de contexte, mon pote Arnaud c’est le mec, tu vas dîner chez lui, quelqu’un demande un jus de pamplemousse pour l’apéro (clairement c’est pas moi), il sort un pomelo de son frigo et il le presse à la main devant toi. Le blond quoi. Continuer la lecture de « Manger en Grèce AVEC ARNAUD ! »

Trógontas stin Elláda

Photo : Le dakos d’Arnaud. C’est comme une salade grecque si tu préfères, sauf que c’est crétois et qu’il doit absolument y avoir un morceau de pain sec très dur ou une biscotte épaisse à la farine d’orge (qui s’appelle le paximadi).
Merci à Louise Duceux-Vallée, 12 ans, pour le flou artistique de la photo (Sifnos, août 2020). 

Manger en Grèce

 

En grec, manger se dit « tróo ».

Je ne vais pas vous brosser ici un panorama complet de la cuisine grecque comme je me suis efforcée de le faire quand j’étais en voyage pour la street food, manger en Asie ou manger en Océanie.
Non. Comme je vous le disais par là, je suis EN VACANCES !

Cet article n’a donc pas d’ambition autre que celle, délicieuse, de nous rappeler de quoi nous nourrissons nos corps avec volupté chaque jour de ces vacances. Sans lassitude aucune pour les quatre belles personnes qui m’entourent et m’entraînent (à voir du bonheur dans le quotidien).

Nous mangeons en horaires largement décalés – surtout pour des Danois, des Québécois ou des Savoyards (au hasard). J’entends par là que les babi petit-déjeunent entre 10h et 11h le matin, nous déjeunons ensuite tous ensemble vers 14h30 et dînons autour de 21h plusse. Continuer la lecture de « Trógontas stin Elláda »

Menjar a Mallorca

 

Exceptionnellement, et assez bizarrement je dois dire, je n’avais pas d’attentes culinaires particulières en partant en vacances cette fois-ci.
Pas de glace que je veuille absolument goûter, pas de spécialité que je ne puisse pas rater.

À Majorque, j’imaginais une gastronomie conviviale à base de tapas, produits de la mer et légumes du soleil. Et c’est à peu près ça.
Avec du citron tant qu’on veut – même si les gens nous regardent avec des grands yeux, la Petite Souris et moi, quand ils nous voient croquer le citron comme ça, quartier par quartier, comme une orange. Continuer la lecture de « Menjar a Mallorca »

Pas de 99 p !

… ou comment ne pas manger de glaces à Londres


Plusieurs articles que j’ai dévorés sur ces fameuses 99 p ont attisé ma curiosité, et j’avais bien envie d’en goûter une, toute chimique qu’elle soit, ou/et toute bien tradi comme dans le temps – quel temps je ne sais pas vraiment, entre-deux guerres je dirais.

Mais non, de 99 p à Londres en 2017 point, au grand dépit des babi à qui, moi-même frustrée de la gourmandise que je m’étais imaginée, j’ai balancé que bon ça va les glaces Continuer la lecture de « Pas de 99 p ! »