Le Père-Noël des Kiwis

Photo : En camping sauvage à Tauranga, le soir de Noël dans le campervan (Nouvelle-Zélande, décembre 2018). Les maillots sèchent et les pâtes-riz chauffent…

 

J’ai eu quelques problèmes de publication – et donc de dates dans les articles. Par conséquent, il est fort probable que vous soyez passé(e) à côté des fjords de Nouvelle-Zélande, des règles de vie pour survivre en pays kiwi, de ce qu’on peut trouver à manger sur la route, ou encore de ce qu’en pense le Chouch.
Pour retrouver tout ça, il va vous falloir descendre (on dit « scroller » avec la souris pour retrouver les articles manquants – ou avec le trackpad, mais moi je déteste le trackpad).

 

 Par Maman Ourse.

 

Vous voulez quoi comme repas de Noël les babi ? Des pâtes, du riz ou des pâtes-riz ?, a demandé papa Écureuil.

Ils ont choisi des pâtes-riz. Au pesto (pour changer). Parce qu’on n’a même pas de beurre, mais normalement les pâtes-riz à la maison c’est avec du beurre et c’est tout. Pour les babi. Je prépare autre chose pour nous. Un curry, un crumble, une cocotte de quelque chose qui ait du goût.

Mais là on n’a rien. Et je prépare rien. Encore moins à Noël.

Donc on a mangé les pâtes-riz nous aussi, sous une guirlande de slips, et on a bu du vin. Surtout.
Parce qu’on ne savait pas comment le Père-Noël allait passer dans le camtouche. Avec la pluie en plus. Une pluie de dingue, qui martèle le toit, et le vent fou qui nous balance, j’ai mal au cœur comme sur le bateau. Mais je sais aussi dans mon même cœur que je suis bien d’être là. Sur un parking, devant l’océan Pacifique. Au bout du monde. Dans un camion, sous l’eau qui tombe l’eau qui tombe l’eau qui tombe.

 

Dîner de Noël dans le camion : pâtes-riz au pesto (du commerce).

 

∼∼∼∼∼

 Par la Petite Souris.

 

Pour Noël, je peux pas trop raconter là, à cause des plus petits, mais je me demandais comment papa et maman allaient faire pour vous savez quoi. Moi je voulais des boucles d’oreilles pendantes pour Noël mais je savais que ce serait pas possible ici sinon les garçons allaient tout voir…

Le 24 décembre, on est allés à Hobbiton, le village des hobbits. C’est des maisons sous l’herbe, avec une porte ronde, qui ont été construites pour faire le film Le Seigneur des Anneaux. En premier c’est un livre, et c’est le livre préféré de papa.

C’est une histoire très longue, en trois tomes, tellement longue que papa a même pas fini de le lire à maman depuis qu’ils se connaissent !

Dans la ville de Matamata, on a pris un bus pour aller dans les collines de Hobbiton et visiter le village, les potagers et la taverne. C’est vrai que c’est mignon mais il a plu tout le temps et j’ai trouvé que c’était dommage qu’on puisse pas rentrer dans les maisons. Le Pap’ lui, ça lui faisait rien d’être en tongs et en k-way vu qu’on dirait que c’était le plus beau jour de sa vie !

 

Là c’est le trou de Bilbo Baggins, le personnage principal de Bilbo le Hobbit.

 

Le soir de Noël, on a fait un petit bac. J’aime bien ce jeu et maman ADORE le petit bac, donc elle dit toujours oui pour jouer avec nous. Cette année c’était la première fois avec Lulu.
L’année dernière, quand on était en vacances à l’île d’Oléron, on jouait le soir que papa et maman et moi, quand les garçons étaient couchés. Papa était fatigué parce qu’il était au moins minuit, mais maman et moi on voulait jamais arrêter, c’était trop bien ! Une fois papa est parti se coucher, et après avec maman on a mangé des tartines de la nuit comme en Grèce à Vathi.

À Vathi, c’était il y a encore plus longtemps, quand j’avais sept ans et qu’on était partis en vacances en Grèce l’été. Un jour je me suis réveillée dans la nuit et j’arrivais plus à dormir, comme ça m’arrive tout le temps. Je me suis levée et j’ai vu que maman n’était pas dans leur lit parce que papa et maman dormaient dans le salon comme c’était petit. J’ai regardé par la fenêtre et j’ai vu maman dehors sur la terrasse en train de lire, alors je suis allée avec elle et on a fait du lait et des tartines beurrées avec du chocolat. On a parlé des heures et on a regardé le ciel et les étoiles. Après maman m’a dit : tu veux qu’on aille sur la plage ? Alors qu’il était deux heures du matin et que j’étais en pyjama ! J’étais trop heureuse. On est parties toutes les deux comme ça, on a marché sur la plage pieds nus au milieu de la nuit, et ça c’est le plus beau souvenir de toute ma vie.

 

C’est la vue qu’on avait depuis notre petit appartement à Vathi (Grèce, août 2016).

 

∼∼∼∼∼

  Par le Grand Lièvre.

 

 

 

Le soir de Noël, maman avait promis qu’on ferait un petit bac parce que j’avais jamais joué, et on en a fait plein ! Avant j’étais trop petit, comme il faut savoir lire et écrire. Marce peut pas jouer avec nous, il compte l’alphabet dans sa tête, on lui dit stop et après on cherche des mots qui commencent par la lettre qu’il a dite.
Ma catégorie préférée c’est « pays ou ville » parce que j’en connais plein à force d’aller sur Google Maps et de regarder des plans et des cartes. Je me souviens de toutes les villes d’Australie où on s’est arrêtés, même des dures que personne se rappelle comme Narooma ou Merimbula.

Le petit bac, c’est un super jeu, maintenant j’ai envie d’en faire tout le temps ! Même quand personne n’est disponible pour jouer avec moi, je me dis des lettres et je le fais tout seul.  🙂

 Mais le vrai jour de Noël, j’étais triste parce que je pensais à nos cousins Noa et Lilie qui allaient avoir plein de cadeaux et un vrai repas de Noël chez mounette, avec du poulet rôti et des frites, et des glaces en dessert. Nous on peut rien avoir, comme on est toujours en voyage…
Le matin, il y avait une lettre du Père-Noël dans le camion, avec des pièces en chocolat et un billet de 20 $ chacun accrochés sur le fil du linge. Mais y’avait pas de vrai cadeau.

 

Garance et Marce ça les a écœurés les pièces en chocolat, donc ils m’ont donné leur sachet et j’ai presque mangé les trois d’un coup. Après j’ai bu juste du lait de riz et j’ai pas pris de sardines. (J’aime bien manger des sardines et une pomme le matin ici parce que le pain de mie et la purée de cacahuètes, c’est trop dégoûtant).

 

Moi j’avais demandé un boomerang et j’étais déçu parce que je préfère les vrais cadeaux que d’avoir de l’argent. J’étais triste, surtout après quand on a appelé Noa et Lilie, tonton et tata, et mounette et counet, pour eux c’était encore le soir de Noël et ils faisaient la fête.

J’étais content de les voir en vidéo mais ça m’a rendu triste aussi.

Alors après, quand j’étais tout seul, papa m’a dit.
Pour le Père-Noël…
Et je me suis senti mieux de comprendre plein de trucs et d’être un grand, et maintenant ça va, je suis content !

 

∼∼∼∼∼

 Par le Marcass’.

 

 

Pour Noël, moi j’espérais que le Père-No m’apporte un yoyo comme ça fait depuis longtemps que j’en veux un, mais comme on n’était pas chez nous il pouvait pas nous donner les cadeaux dans le cametard.
Il a écrit dans une lettre qu’il a donnée à ses Kiwis, les oiseaux qui l’aident ici. Normalement ils volent pas mais les kiwis du Père-No, ils nous ont apporté un sachet chacun de pièces en chocolat avec un billet de 20 $ dedans. Moi j’avais jamais eu de billet avant, et là on a eu un billet chacun pour s’acheter ce qu’on veut, alors comme ça je pourra m’acheter mon yoyo !

 

C’est le matin quand on s’est réveillés et qu’on a trouvé nos cadeaux de Noël…

 

Le midi [le 25 donc], on était toujours au camping sauvage avec les jeux et on voulait trop manger au McDo, mais le McDo il était fermé à cause de Noël !

[Note de maman Ourse : Moi aussi je comptais sur le Domac parce que, après plusieurs nuits de camping sauvage, non seulement j’avais pas de wifi mais, pire que tout, j’avais plus de batterie sur mon ordi. Donc je ne pouvais même plus écrire…]

 

Le McDo à Tauranga, open 24 hours mais fermé le jour de Noël…

 

On était tous pas contents, et moi ça m’a trop zénervé et j’ai dit qu’il est mal élevé le McDo ici.
La Mam’ et le Pap’ ont dit que c’est pareil en France et que ça leur est déjà arrivé plusieurs fois de trouver le McDo fermé, même le soir d’avant Noël (le 24 donc…).
Ça m’énerve que c’est fermé, on en a marre de manger encore des sandwiches avec que du concombre dans le cametard, on n’a même pas de coca !

 

*****

 

Et pour vous (demandent les babi), ça s’est passé comment Noël ?
Qu’est-ce que vous avez eu comme cadeaux ?