Le pourquoi du travail

Photo : Je remercie la maman qui m’a traitée de « facho des fêtes » avec humour et beaucoup de tendresse, et qui a emmené mes trois petits fantômes faire la tournée des bonbons dans les rues le soir d’Halloween, comme elle l’avait promis à La Petite Souris il y a un an dans les commentaires de cet article (octobre 2019).

 

Parfois, chez nous, on parle de changer des trucs. Imaginer de nouveaux projets.

La Petite Souris (10 ans) :

– Mais maman, ce que je comprends pas, c’est pourquoi tu devrais aller travailler si on a assez d’argent avec le travail du Pap’ ?

– Ben pour moi, tu vois. Pour quelque chose que j’aurais envie de faire.

– Mais on est bien comme ça, moi j’ai pas envie que tu travailles !

 

Les garçons ne sont jamais loin. Ils ont une chambre pourtant, mais je sais pas. La cuisine est mieux.

Le Grand Lièvre (8 ans), puis le Marcass’ (6 ans) :

– Moi non plus maman, j’ai pas envie que tu travailles. Je préfère que tu viennes nous chercher à l’école et que tu restes à la maison avec nous.

– Moi aussi, sinon qui va nous préparer le goûter ?

 

Le changement c’est difficile, comme on voit.

 

*****