Li haille Cambodia !

Photo : Retour du marché à Siem Reap sous une chaleur de dingue (Cambodge, avril 2019).

Au revoir Cambodge !

Nous quittons le Cambodge et ce n’est pas facile de trouver nos cinq meilleurs moments parce que, ce qu’on a vécu ici, c’est le pire depuis le début du voyage. En ultra concentré. Du genre qui te pousse à écourter le temps que tu avais prévu de passer ici pour partir ailleurs, vite.

La saleté, la misère, les forêts brûlées, les terres abandonnées pour construire des hôtels gigantesques et des casinos pour touristes chinois. Encore et encore. Des centaines.
La tristesse des gens, la désolation.
L’impression que, en l’espace de neuf ans, les habitants se sont encore appauvris alors même que le tourisme Continuer la lecture de « Li haille Cambodia ! »

Cambodge façon guide

Photo : Chemin de terre de notre hôtel à Siem Reap (Cambodge, avril 2019).

 

  • Période : 12-23 avril 2019 (12 jours).
  • Âge des babi : 5, 7 et 10 ans.
  • Transport pour y aller : 2h d’auto-taxi de Nang Rong (Thaïlande) à O Smach à la frontière cambodgienne, puis 3h d’auto-taxi de O Smach à Siem Reap.
  • Décalage horaire : + 5h l’été, + 6h l’hiver.
  • Transport sur place : tuk-tuk, vol intérieur, bus locaux.

Pas de moto-dop (= moto-taxi) pour nous. On est cinq quand même, donc avec le conducteur ça ferait six sur la moto, ou alors prendre deux motos-dop, avec les babi sans casque, et franchement, quand on voit la circulation, les motos-dop à double-sens dans les sens uniques, les dépassements alors qu’une auto arrive en face, non.

Le Grand Lièvre a 8 ans !

Photo : Au lac de Huay Tueng Thao, près de Chiang Mai (Thaïlande, avril 2019).

 

Aujourd’hui, le Grand Lièvre a huit ans.

Nous fêterons son anniversaire tous les cinq. À Can Tho, au Vietnam. Ou peut-être à Da Nang.
Je lui ai demandé ce qu’il aimerait pour cette journée spéciale.
J’ai besoin de rien. Je voudrais juste UN GROS POULET ROTI FRANCAIS !

Malheureusement je ne pourrai pas lui offrir ça. Mais je sais qu’il va dire « c’est pas grave, maman », et que ce sera vraiment pas grave.

Lucien est un petit garçon doux et généreux qui sait voir le verre à moitié plein et le bon côté des gens, même quand parfois c’est difficile à trouver. Mais lui il trouve, parce qu’il aime les autres, le contact, le partage, Continuer la lecture de « Le Grand Lièvre a 8 ans ! »

And they kiss the frog too ! (2) *

Photo : Sur le chemin en terre de notre guesthouse. Elle est juste à gauche. À droite il y a des tas d’ordures mais j’ai fait attention de bien cadrer (Cambodge, avril 2019).

 

* Ce titre fait référence au second livre de Brian Tracy, Kiss that frog !, traduit en français par Embrassez le crapaud !, publié dans le sillon de son best-seller de développement personnel Eat that frog !
L’ouvrage démonte les ressorts de notre pessimisme intérieur et encourage à affronter nos craintes et nos dégoûts pour trouver du meilleur par la suite. En gros : comprendre que c’était pas si pire d’embrasser le crapaud et que la vie réserve plutôt de belles surprises.  😉 Continuer la lecture de « And they kiss the frog too ! (2) * »

Papa Écureuil a 40 ans !

Dans une paillotte d’Otres Beach, quelques dizaines de mètres plus loin que le Dany’s Beach Club où nous avons vécu tant de bons moments il y a neuf ans, et qui n’existe plus, vendu à des entrepreneurs chinois (Cambodge, avril 2019).

 

Aujourd’hui, Mickaël a 40 ans.

Au Cambodge. Et ailleurs aussi, dans d’autres pays, le voyage de ses 40 ans.
Vous pouvez lire ses trop rares billets dans Le sifflement de Papa Écureuil.

Je ne peux pas écrire sur lui comme je le voudrais parce que ça va le mettre mal à l’aise. Si je fais une hagiographie, il va me demander de supprimer l’article du blog et je serai dépitée. Déjà que des fois la connexion, c’est pas facile. Avoir une bonne qualité de connexion je veux dire. Une connexion technique, de wifi, Internet, pas entre lui et moi. Bon.

Depuis que nous sommes partis en voyage, nous avons rencontré Continuer la lecture de « Papa Écureuil a 40 ans ! »