Mon plaisir de mangue

Photo : Les mangues qu’on a achetées dans une ferme au bord de la route près de Burnett Heads (Australie, janvier 2019).
Elles sont tellement énormes qu’avec une seule mangue on remplit une assiette creuse entière !

 Par la Petite Souris.

 

J’ai adoré la Polynésie, sauf la fin à Tikehau. La plage et tout c’était beau, mais moi je m’inquiétais trop pour Lulu quand il a été malade. Je m’inquiète tout le temps pour Lulu, depuis quand il était bébé et qu’il était resté à l’hôpital. J’étais petite mais je m’en souviens très bien, c’est mounette qui m’avait gardée.
Et aussi après, quand je suis rentrée au CP dans l’autre école et que Lu est resté tout seul à la maternelle en moyenne section (comme Marcel était encore trop petit pour rentrer en petite section). J’essayais toujours de le voir quand même à la cantine mais des fois on pouvait pas, si on mangeait pas aux mêmes heures par exemple, et ces jours-là j’aimais pas, de pas le voir DE TOUTE LA JOURNÉE jusqu’à la fin de l’école, parce que j’avais peur qu’il soit allé à l’hôpital et qu’on ne me l’aie pas dit.

Mais maintenant Lulu est guéri, et on est retournés en Australie. Ce qui est bien en Australie, c’est qu’on peut racheter des fruits. Parce que à Tikehau, comme il n’y avait pas eu de bateau depuis un mois à cause des vacances de Noël, il n’y avait plus du tout de fruits, ni de légumes. Il n’y avait que du poisson cru au lait de coco et du riz blanc, et comme nous on était dégoûtés du poisson cru, on mangeait que le riz parce qu’on avait faim.

Et si on mange que du riz blanc et jamais de fruits, eh ben vous savez qu’au bout d’un moment ça fait un problème…

Donc moi j’étais contente de rentrer à Tahiti juste pour manger des mangues et me sentir mieux ! Dès qu’on est arrivés à Papeete, on a acheté six grosses mangues, trois gros avocats et deux énormes pamplemousses de Tahiti, et on a tout mangé en deux midis avant de reprendre l’avion !

 

On appelle cet arbre, dont les feuilles poussent en formant un éventail, l’arbre du voyageur. C’est moi qui l’ai vu à Papeete, et après maman a cherché sur Internet et c’est un arbre qui pousse surtout à Madagascar. C’est même l’emblème de ce pays.

 

Ici en Australie, on achète des fruits dans des fermes au bord de la route et le goût est tellement meilleur que les fruits du supermarché ! Surtout les mangues. Et en plus elles sont moins chères.  😉
Hier on a acheté un plateau de six mangues ÉNORMES pour 10 $ alors qu’à Woolworths c’est 3 $ la petite mangue pas bonne qui n’a pas de goût, elle est jaune clair au lieu d’être orange foncé, et elle est même pas bio !
(Pour ceux de ma classe qui veulent faire des maths, vous pouvez calculer combien coûte une grosse mangue super bonne qu’on achète au bord de la route. Même si vous avez pas envie, parce que moi en voyage, je suis OBLIGÉE de faire ça tout le temps avec papa et maman !  🙁 )

On a repris un campervan aussi, et moi j’adore.
On fait nos courses et on cuisine notre propre nourriture comme on a envie.

On s’arrête pour dormir dans des campings dans la nature où on voit plein de chauve-souris le soir, et où les kangourous sont en liberté juste à côté de notre campervan. J’aimerais trop les caresser, mais la dernière fois un monsieur est venu et il a hurlé en anglais sur papa qu’on devait pas s’approcher comme ça sinon ils vont nous attaquer !
C’est bon, on allait pas les toucher sans les connaître quand même, on voulait juste prendre une photo… Le Pap’ est resté super calme mais ça se voyait que l’autre voulait encore nous crier dessus. Comme si c’était à lui les kangourous !

 

Voilà les kangourous que la Mam’ et moi on prenait en photo dans le campement quand le monsieur nous a crié dessus. C’est vrai qu’ils étaient grands mais bon, on n’est pas folles non plus, on n’allait pas s’approcher plus près !

 

Le camping d’après, c’étaient des émeus mais on les a pas vus parce qu’il y avait trop de monde dans le camping et ça faisait trop de bruit. C’est parce que c’était encore les grandes vacances des Australiens et que c’était un camping avec une piscine et des grands toboggans qui vont hyper vite dans l’eau. Ça j’adore ! Lu et Marcel aussi, c’est pour ça que le Pap’ l’a choisi.
(Le camping, on fait une fois pour papa et maman, une fois pour les garçons et moi.)

Le problème c’est que, le premier jour, il y avait plein d’enfants australiens qui faisaient exprès de bloquer l’eau tout en haut des toboggans pour que eux ils puissent aller plus vite quand c’est leur tour.

JE DÉTESTE ceux qui font ça parce que c’est pas juste pour ceux qui sont en train de glisser : ils ont moins d’eau qui coule dans le toboggan et ils n’avancent pas. Après, ceux qui ont gardé toute l’eau pour eux, ils arrivent vite et ils rentrent dans ceux qui n’ont pas pu avancer et ils leur font mal.
Maman est montée sur le toboggan avec moi pour voir, mais on peut pas trop leur dire parce qu’ils s’en moquent et leurs parents leur disent rien du tout. Ils sont trop mal élevés, comme dit Chouch.

 

Lulu et moi sur le toboggan. On dirait pas qu’il est si grand comme ça, mais il est hyper droit, donc ça va très vite et ça soulève le cœur ! La veille, on devait faire la queue aux toboggans tellement il y avait du monde, et le lendemain tous les gens sont partis, on était tout seuls dans la piscine ! 🙂

 

 Heureusement, le lendemain matin, presque tout le monde est parti parce que c’est la fin des grandes vacances d’été ici en Australie, les enfants retournent à l’école, et donc on était tranquilles tout seuls avec les garçons sur les toboggans !

Il n’y avait tellement plus personne dans le camping qu’on aurait dit que c’était plus le même !

C’était très calme, et quand on est sortis de la piscine, on a vu un paon qui traversait la cuisine. Une dame qui vit dans le camping toute l’année est venue, et elle nous a expliqué que le paon dort tous les soirs à côté de chez elle. Je trouve qu’elle a de la chance parce que pour moi le paon est un animal porte-bonheur.

 

Ça c’est un paon mâle. Les femelles sont grises ou blanches, et elles ne font pas la roue. Il n’y a que les mâles qui ont ces belles couleurs et qui font la roue pour séduire les femelles.

 

 

Avez-vous déjà vu un paon faire la roue ?

Et est-ce que vous aimez les mangues ? Ou sinon, quel est votre fruit préféré ?

 

Garance