Papa, c’est dans la vraie vie ça ?

Photo : Vue sur la montagne depuis notre campement, le soir à Queenstown (Nouvelle-Zélande, décembre 2018).

 

C’est pour de vrai ce qu’on vit là ?, demande le Marcass’.

C’est spécial les babi quand même. Dans leur tête.
D’abord, ils croient que t’as déjà visité tous les pays que tu traverses avec eux. Que tu sais tout, tu connais tout. Genre t’as vécu mille ans mon garçon avant eux.

– Quoi ? T’es jamais venue en Nouvelle-Zélande avant ?? Continuer la lecture de « Papa, c’est dans la vraie vie ça ? »

Prends l’avion avec maman Ourse !

Photo : Une araignée de notre jardin (août 2018).

Par Papa Écureuil.

 

Peut-être aviez-vous suivi la préparation des bagages avec maman Ourse ?
L’avion c’est pire. Ou pas. J’hésite.

Qui prend l’avion avec Audrey aura la chance (?) de la voir révéler son véritable visage de rebelle vis-à-vis des autorités et de la loi. Des contraintes qu’on lui impose en général.

De mon côté, il faut également que je précise : je suis toujours un peu tendu de passer les contrôles de sécurité, et les jours de départ en général. Une appréhension de rater le vol d’une manière ou d’une autre. Mais vivre cette expérience en passant la frontière néo-zélandaise a apporté un piquant supplémentaire… Continuer la lecture de « Prends l’avion avec maman Ourse ! »

Quatrième arrêt : Nouvelle-Zélande

Photo : Deuxième nuit en camping sauvage au milieu de nulle part, sans connexion, que des moutons… (Nouvelle-Zélande, décembre 2018).

 

La Nouvelle-Zélande est composée de deux îles qui s’étirent sur 1 600 km de la pointe nord de l’île du Nord à la pointe sud de l’île du Sud. Entourées par l’océan Pacifique, les deux îles sont séparées par le Détroit de Cook.

À environ 2 000 km au sud-est de l’Australie dont elle est séparée par la mer de Tasman, la Nouvelle-Zélande est très isolée géographiquement. Cet isolement a permis le maintien et le développement d’une flore et d’une faune endémiques étonnantes pour nous qui venons de si loin (totara et kauri géants, kaponga, oiseaux bizarres qui ne volent pas comme le weka ou Continuer la lecture de « Quatrième arrêt : Nouvelle-Zélande »

See you Australia !

Photo : En fin de journée sur la plage de Cudmirrah, un peu au sud de Sydney (Australie, novembre 2018).

 
Notes pour trop tard from Australie côte sud-est

Note n°1

Une fois passée la peur, y’a rien. Ce n’est que confirmation. Avance, va au devant de ce qui t’effraye : de loin tu croyais voir un crocodile et ce n’est qu’un lézard.

Note n°2

A bird in the hand is worth two in the bush.
C’est un proverbe anglais dont la traduction littérale serait : un oiseau dans la main en vaut deux dans le buisson. En gros, en français : un tiens vaut mieux que deux tu l’auras.

Quelques exemples précis tirés de notre expérience australienne ? Continuer la lecture de « See you Australia ! »

The Great Ocean Road

Photo : The Razorback, sur la Great Ocean Road (Australie, novembre 2018).

 

J’avais pas prévu d’écrire un article sur la Great Ocean Road parce que, comme vous avez pu le constater depuis deux mois, je ne suis pas un guide de voyage… Je vous parle surtout du tour-du-monde-pas-du-monde qu’on vit de l’intérieur, et je me dis que si vous avez envie de vous documenter sur les trésors historiques, architecturaux, culturels, ou sur les merveilles de la nature de tel ou tel pays, ben vous allez vous acheter un guide, un vrai.

Néanmoins (j’adore néanmoins), la Great Ocean Road, c’était tellement beau que je ne peux pas quitter Continuer la lecture de « The Great Ocean Road »