Liberté surveillée

Photo : Une rue à Hua Hin. On voit les portraits obligatoires partout du roi Rama X et les lanternes qui restent du Nouvel An chinois (Thaïlande, février 2019).

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent… en Thaïlande ?

ΞΞΞΞΞ

 

Quand on voyage en famille, la première chose qui frappe en Thaïlande, c’est l’attention prêtée aux enfants et les sourires qu’ils font naître sur les visages.

J’en ai déjà parlé dans mon premier billet sur ce pays, mais ça ne fait que se confirmer de jour en jour. Et le phénomène s’est encore amplifié depuis que ma maman nous a rejoints avec les enfants de ma sœur puisque maintenant nous marchons avec cinq enfants. Nous emmenons cinq enfants manger dans les stands de rue. Les hommes et les femmes que nous croisons sur notre Continuer la lecture de « Liberté surveillée »

La Petite Souris a 10 ans !

Photo : La Petite Souris à Tikehau le mois dernier (Polynésie Française, janvier 2019)

 

Aujourd’hui, la Petite Souris a dix ans.

Nous fêterons son anniversaire avec son cousin Noa, qui a deux mois de moins qu’elle et avec qui elle est très très complice, et sa cousine Lilie. Et mounette. À Krabi, en Thaïlande.

Garance est celle qui a fait de moi une maman. Quand je ne savais rien. Quand je m’étonnais qu’on me laisse m’occuper seule de ce bébé sans que personne ne vienne surveiller, si je faisais bien ou pas bien, si je prenais soin.

Et je ne pouvais pas rêver meilleure petite fille. Continuer la lecture de « La Petite Souris a 10 ans ! »

Kinne in Thailand

Photo : Un stand de rue où on s’est arrêtés pour déjeuner à Surat Thani. La cuisinière ne parle pas du tout anglais. On s’est débrouillés après pas mal de rires et de quiproquos, c’était super bon. Super super bon. Et on a mangé à cinq pour 100 bahts, soit 2,68 €, notre record à ce jour (Thaïlande, février 2019).

Manger en Thaïlande

 

La cuisine thaïlandaise est délicieuse, pas chère, et on peut manger partout dans la rue à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. D’ailleurs on mange toujours dans la rue, que ce soit sur place ou à emporter comme le font les Thaïlandais, au point que je suis très embêtée pour différencier mon prochain article sur la street food en Thaïlande de cet article sur les principaux plats de la cuisine thaïe…

Je vous propose donc une première approche ici, où je me concentre sur le riz, les nouilles de riz, et les soupes de légumes qui sont Continuer la lecture de « Kinne in Thailand »

L’école & moi

Photo : À Moorea, les babi ont eu l’idée de composer un alphabet en corail tous les trois ensemble. Ici c’est la fin, de S à Z, avec un cœur ajouté par la Petite Souris (Polynésie, janvier 2019).

 

En ce dernier jour d’école avant les vacances de février, pendant que les babi sont en train de travailler sur la table d’à côté avec papa Écureuil, je réfléchis à mon rapport à l’école, aux devoirs. À pourquoi je laisse intégralement la charge de l’instruction en famille à Mickaël. Qui y trouve son compte maintenant, m’a-t-il dit, mais quand même.

Selon nos conditions matérielles qui sont aléatoires et d’un confort très variable en voyage, il m’arrive de travailler à la même table qu’eux. Mais, si j’ai le choix, je m’installe loin.
J’interviens juste pour dire : « Lu, tes lunettes ». Ou, quand j’ai du mal à Continuer la lecture de « L’école & moi »

Sawat dii khaa Thailand !

Photo : En bateau sur le Chao Phraya, le fleuve qui traverse Bangkok (Thaïlande, février 2019).

Bienvenue en Thaïlande !

 

Nous avons quitté l’Océanie pour de bon, et nous voilà revenus en Asie. Où on crève de chaud, pour ne pas changer.

On retrouve un pays où on ne jette pas le papier dans les toilettes, on ne boit pas l’eau du robinet et où la nourriture est savoureuse pour nous mais trop épicée pour les babi. Cependant, à la différence notable du Sri Lanka, ici quand on demande maï paette (pas épicé) pour les babi, c’est vraiment maï paette. Parce que la cuisine thaïe se prépare à la minute dans un wok brûlant et qu’on Continuer la lecture de « Sawat dii khaa Thailand ! »