Laos façon guide

Photo : Devant notre guesthouse pleine de charme à Luang Prabang (Laos, mars 2019).

 

  • Période : 13-29 mars 2019 (15 jours).
  • Âge des babi : 5, 7 et 10 ans.
  • Transport pour y aller : 1h10 de vol depuis Bangkok (Thaïlande).
  • Décalage horaire : + 5h l’été, + 6h l’hiver.
  • Transport sur place : samlo tuk-tuk, jumbo tuk-tuk, bus local, slow boat (long bateau lent en bois) sur le Mékong
  • Hébergement : guesthouse, hôtel, hôtel très très grand luxe pour mon anniversaire, plus luxe que j’aie jamais fait de ma vie, que je peux pas classer dans la catégorie des hôtels. C’est autre chose.

Continuer la lecture de « Laos façon guide »

Au fil du Mékong

Photo : À Pakbeng sur le Mékong, où nous avons passé la nuit (Laos, mars 2019).

De Luang Prabang (Laos) à Chiang Mai (Thaïlande)

 

Pour la dernière semaine (voire plusse) de notre voyage au Laos, Mickaël avait prévu un itinéraire idéal avec arrêts dans des villages préservés et treks en pleine nature. C’était idéal sur le papier mais c’était pas idéal avec enfants. Encore une fois, on ne voyage pas pareil à deux ou à cinq dont trois de moins de dix ans. Vraiment pas.
Et comme on apprend un peu, finalement, nous avons revu nos plans sous le sacre de la simplicité AVANT de nous embourber. Et nous avons décidé de Continuer la lecture de « Au fil du Mékong »

Jus de coco et noodle soup

Photo : Ouverture délicate de noix de coco fraîches à la machette pour en boire le jus. Dans un seau, des tiges de canne à sucre qu’on passe à la presse pour en extraire le jus (Laos, mars 2019).

 

Manger dans la rue au Laos

ΞΞΞΞΞ

 

Je dois dire que je partais avec un a priori très positif sur la cuisine au Laos parce que Mickaël n’en a jamais assez de parler du Laap et qu’il prépare un truc très bon à la maison qu’on appelle « la salade laotienne ». Ça consiste en du concombre à l’ail, avec une sauce à base de jus de citron vert, nuoc mam et tamari, et on la mange en plat complet avec du riz blanc froid nature. Très très bon. Mais depuis plus de quinze jours qu’on est au Laos, je ne retrouve pas cette salade. C’est peut-être une salade de la maison plus qu’une salade du Laos.
Et le Laap se cache bien. Il ne traîne pas dans les rues la nuit (ni le midi non plus). Continuer la lecture de « Jus de coco et noodle soup »

Le pays du sans pièce

Photo : C’est aux cascades de Kuang Si, près de Luang Prabang (Laos, mars 2019).
Quand j’ai vu les racines de cet arbre, j’ai tout de suite voulu grimper dessus !

 

  Par le Grand Lièvre.

 

 

Je ne sais pas trop quoi penser du Laos.
J’aime bien ce qu’on fait mais je suis triste aussi de penser aux autres gens qu’on voit et qui n’ont pas d’argent.

Par exemple, j’aime bien compter les boulettes de riz gluant quand on visite les temples bouddhistes. Surtout au temple qui est tout en haut de Luang Prabang, là où on a parlé du collège avec Garance et maman [le temple That Phu Si], parce qu’il y a des boulettes de riz gluant sur toutes les marches pour monter ! Avec Marce, on a compté 211 boulettes. Continuer la lecture de « Le pays du sans pièce »

Pudiques et secrets

Photo : Sur le Mékong à Luang Prabang, une photo prise par Papa Écureuil (Laos, mars 2019).

 

Est-ce ainsi que les hommes vivent… au Laos ?

ΞΞΞΞΞ

 

Les gens du Laos sont pudiques et secrets. Gentils, timides et simples.
J’ai aimé fort le Laos.

Le Laos est un pays pauvre. Quand nous sommes remontés, en bus, de Vientiane jusqu’à Luang Prabang en passant par Vang Vieng, Mickaël m’a dit : « J’ai l’impression que le Cambodge il y a neuf ans était plus développé que le Laos aujourd’hui. ».
C’est dire. Vu que déjà, le Cambodge.

Il y a les routes, mais il y a aussi l’éducation, l’alphabétisation, et la situation Continuer la lecture de « Pudiques et secrets »