Camaradesaurus !

Photo : Là c’est moi chez mounette en faisant le spinosaure (mai 2021).

 

Par le Grand Lièvre (10 ans, CM1).

 

 

 

(Le titre de mon article est un jeu de mots que j’ai inventé avec « camarade », mais le camarasaurus a réellement existé ! C’était un dinosaure de la famille des sauropodes qui vivait au jurassique.)

 

Mercredi 19 mai, le jour de la réouverture des musées, je suis allé au Musée de la Paléontologie. Ça fait longtemps que mounette avait promis de m’emmener là-bas mais avec le coronavirus et le confinement on n’a pas pu y aller parce que tous les musées étaient fermés.
Pour mon anniversaire, j’ai dit à mounette que moi je rêve d’y aller depuis tout petit !

J’ai proposé à Marcel de venir avec nous, comme il aime aussi les dinosaures, et il était content.

On a dormi la nuit chez mounette et elle avait fait des crêpes pour nous. C’est super quand elle fait des crêpes, j’en mange au moins sept avec du sucre !

Le lendemain matin, mounette a conduit jusqu’à Asnières-Gennevilliers, après on a pris le métro, puis le RER jusqu’à la station Paris-Austerlitz.
En premier, on est allés à la Galerie de l’Évolution. C’est au Musée Continuer la lecture de « Camaradesaurus ! »

En reconfinement : le Grand Lièvre a 10 ans !

Photo : La Petite Souris déborde d’amour pour son petit frère. Il n’en faut pas moins (avril 2021).

 

Cette semaine, les enfants sont en vacances chez ma mère avec leurs cousins. Tous les cinq.
Je lave les draps, je range les chambres la chambre des garçons, je pense que le Grand Lièvre aura 10 ans dimanche – et disant c’est énorme, comme on sait depuis Desproges.

Je pense à ce que c’est de vivre avec quelqu’un que tu as propulsé dans le monde il y a dix ans et qui grandit ensuite hors de ton corps, hors des limites de ta compréhension.
J’ai envie de vous parler de lui, l’enfant. Encore. Encore et encore.

Au début de ce troisième confinement, les garçons nous ont fait passer un test à Mickaël et à moi. Un test de personnalité comme en regorgent les magazines féminins d’été, sauf que là ils l’ont trouvé dans une revue scientifique pour enfants qui t’explique ce qu’est la datation au carbone 14, pourquoi le compsognathus est le dinosaure le plus rapide au monde, comment tu peux cultiver des légumes sur la Lune (a priori pas des courgettes), et autres informations super essentielles que je Continuer la lecture de « En reconfinement : le Grand Lièvre a 10 ans ! »

En confinement : j’ai 9 ans !

Photo : C’est quand j’ai fait un bras de fer avec maman et qu’on n’en pouvait plus de nos coupes. On a dit : celui qui perd au bras de fer, c’est son tour d’aller supplier le Pap’ de nous raser la tête ! (avril 2020).

 

Par le Grand Lièvre (9 ans, CE2).

 

 

 

J’ai beaucoup aimé mon anniversaire de confinement.

J’ai eu de la chance que cette année le 25 avril ça tombe un samedi parce que, tous les samedis depuis le confinement, on mange le soir devant un film sur la petite table du salon. Donc là comme c’était mon anniversaire c’est moi qui ai choisi le film, et j’ai choisi Astérix et Obélix mission Cléopâtre parce que j’aime bien l’acteur qui joue Numérobis. Je l’avais déjà vu dans Sur la piste du Marsupilami, il s’appelle Jamel Debbouze.
Et ce qui est extraordinaire, c’est que j’ai choisi le film AVANT d’ouvrir mes cadeaux le soir, et mes cadeaux c’était les trois albums d’Astérix que j’ai pas !!!

Et il y a encore une chose étonnante, c’est que grâce à mounette, j’ai appris que Uderzo, celui qui dessine tous les Astérix et Obélix, il est aussi né Continuer la lecture de « En confinement : j’ai 9 ans ! »

De Charybde en Scylla en Typhon

Photo : Ça c’était à la fête du chocolat dans notre ville, avant qu’il y ait le virus. Papa et maman nous ont acheté des brochettes de chamallows qu’on trempait dans du chocolat fondu : c’était trop bon ! (février 2020).

 

Par le Grand Lièvre (8 ans, CE2).

 

 

 

Dans Sardines de l’espace (si vous connaissez pas c’est trop bien pour commencer à lire de la bd, c’est trop marrant ! Y’a même un personnage qui s’appelle P’tit Lulu comme moi 😉 ), dans Sardines de l’espace, pour dire que c’est de pire en pire, ils disent : « ça va de carie en syllabe ».
C’est pour faire une blague parce que la vraie expression c’est : de Charybde en Scylla ! Parce que Charybde et Scylla, c’est des monstres dans le voyage d’Ulysse.
Mais moi, avec le livre que j’ai eu à Noël sur la mythologie grecque qui s’appelle Le Fil d’Ariane, j’ai pensé que si c’est vraiment très grave ce qui se passe, on devrait plutôt dire : de Charybde en Scylla en Typhon, parce que Typhon il est plus gros que Scylla, donc c’est le pire qui peut arriver !!! Continuer la lecture de « De Charybde en Scylla en Typhon »

Full Soucy en Indonésie, full Vautherot au Bromo !

Photo : Le Grand Lièvre, avec Éloi en arrière-plan, dans le train de Yogyakarta à Malang (Java, juillet 2019). Photo de Gabriel Soucy.

 

Par le Grand Lièvre en Malaisie.

 

 

 

On est revenus en Malaisie, dans une île qui s’appelle Penang. L’hôtel est super mais je suis full* triste d’avoir quitté les Soucy parce que je m’amusais trop bien avec eux.
Soucy, c’est le nom de famille des Québécois qu’on a rencontrés au Laos quand on était sur le Mékong. Enfin, Soucy c’est que les garçons, c’est-à-dire Gabriel le papa, Éloi, Victor et Léo les enfants. Mais Édith la maman, elle s’appelle Sénéchal, comme elle et Gabriel ne sont pas mariés. Mais elle a dit qu’au Québec, Continuer la lecture de « Full Soucy en Indonésie, full Vautherot au Bromo ! »