Les dadais en Thaïlande (été #3)

Photo : Avec Noa, sur la plage de Nopparat Thara. On ramasse chacun des coquillages et ensuite, on fait des échanges entre nous (Thaïlande, février 2019).

 

Cette semaine, on se souvient de… la Thaïlande !

Tout l’été sur le blog, je vous propose de replonger dans notre voyage au long cours Asie Pacifique. Presque trois ans se sont écoulés depuis notre retour du bout du monde. Trois ans c’est long pour celui qui attend mais si court pour celui qui veut changer sa vie…
À présent que les marées ont effacé nos inquiétudes et nos points d’interrogation, ne reste sur le sable que le récit joyeux de nos aventures parfois périlleuses… Juste ce qu’il faut pour vous donner envie de lire et rêver cet été !

 

Je dédie ce troisième article extrait de mes archives à Noa et Lilie, mon neveu et ma nièce, qui nous ont rejoints pour quinze jours de vacances en Thaïlande pendant notre voyage.

Vous savez comme j’aime les proverbes africains. Avec cet article, je vous en propose deux.

Pour toi, Lilypad :

La nuit dure longtemps mais le jour finit par arriver.

Et pour toi, Noa :

L’herbe ne pousse jamais sur la route où tout le monde passe.

À vous de les interpréter…  😉 Continuer la lecture de « Les dadais en Thaïlande (été #3) »

S’il n’en restait qu’un(e) # juillet 2022

Photo : C’est un arbre qui s’ouvre mais qui est comme attaché de l’intérieur. Qui n’a pas assez confiance en ses branches pour se défaire des liens qui l’étouffent (en vélo, fin juillet 2022).

 

Juillet. Les vacances. Enfin c’est pas encore les vacances au sens de : tu pars en vacances, mais quand tes enfants, eux, sont partis, même si toi tu restes chez toi, c’est GRAVE les vacances !
On n’était même pas à la moitié du mois quand une de mes super super cops m’a dit – dans sa langue fleurie qui est tout sauf de bois :

– Putain tu vis ta best life meuf !

Et c’était très précisément là où je vivais, en effet. Dans ma best life !  🤩

Aujourd’hui c’est déjà la fin du mois et il est l’heure de ce partage que je prends grand plaisir à faire depuis le début de l’année.

S’il n’en restait qu’un(e) # janvier 2022
S’il n’en restait qu’un(e) # février 2022
S’il n’en restait qu’un(e) # mars 2022
S’il n’en restait qu’un(e) # avril 2022
S’il n’en restait qu’un(e) # mai 2022
S’il n’en restait qu’un(e) # juin 2022

 

En juillet 2021, l’article qui a suscité le plus de commentaires de toute l’histoire du blog est la pastille sexe de l’été n°2 sur le consentement, dans la rubrique VIVRE < En chemin. Continuer la lecture de « S’il n’en restait qu’un(e) # juillet 2022 »

Je veux un wombat ! (été #2)

Photo : À Potoroo Palace, moi j’ai pas eu peur de m’approcher tout près des kangourous. Je suis le premier qui les a caressés et leur a donné à manger dans la main.

 

Cette semaine, on atterrit en… Australie !

Tout l’été sur le blog, je vous propose de replonger dans notre voyage au long cours Asie Pacifique. Presque trois ans se sont écoulés depuis notre retour du bout du monde. Trois ans c’est long pour celui qui attend mais si court pour celui qui veut changer sa vie…
À présent que les marées ont effacé nos inquiétudes et nos points d’interrogation, ne reste sur le sable que le récit joyeux de nos aventures parfois périlleuses… Juste ce qu’il faut pour vous donner envie de lire et rêver cet été !

 

Je dédie ce second article extrait de mes archives à ma chouette, en hommage à la carte de l’Australie collée à la Patafix sur l’armoire de sa petite chambre d’adolescente.

Le rêve de la chouette

 

Ma chouette, c’est cette amie dont je sais qu’elle sera toujours là pour moi. Toujours, toujours, quoi que je fasse, quoi qu’il arrive, elle en aura jamais marre. Parce que c’est ce qu’on est depuis le début, elle et moi, des filles qui en veulent, et surtout, qui n’en ont pas marre !
Ma chouette, c’est celle qui me réconforte d’un :

« T’inquiète mon poney, on ira ramasser des pamplemousses en Floride ! »

Et comme y’a pas que les anniversaires de mariage dans la vie, l’année prochaine elle et moi on fera une grande fête pour célébrer nos 40 ans d’amitié !  🤩 Continuer la lecture de « Je veux un wombat ! (été #2) »

Prends l’avion avec Maman Ourse ! (été #1)

Photo : Une araignée de notre jardin (août 2018).

 

Cette semaine, on s’envole pour… la Nouvelle-Zélande !

Tout l’été sur le blog, je vous propose de replonger dans notre voyage au long cours Asie Pacifique. Presque trois ans se sont écoulés depuis notre retour du bout du monde. Trois ans c’est long pour celui qui attend mais si court pour celui qui veut changer sa vie…
À présent que les marées ont effacé nos inquiétudes et nos points d’interrogation, ne reste sur le sable que le récit joyeux de nos aventures parfois périlleuses… Juste ce qu’il faut pour vous donner envie de lire et rêver cet été !

 

Je dédie ce premier article extrait de mes archives à Julie.

Julie, c’est cette chouette personne que j’ai rencontrée le week-end dernier et qui a dit, au bout de trois minutes qu’on venait de faire connaissance :

« Quand on les a pas vus depuis longtemps, on reconnaît pas les enfants mais eux nous reconnaissent, c’est donc qu’on ne vieillit pas. »

Bienvenue ici, Julie ! 

Continuer la lecture de « Prends l’avion avec Maman Ourse ! (été #1) »

À la faveur de l’été

Planche tirée de « Un autre regard, tome 4 : Des princes pas si charmants et autres illusions à dissiper ensemble », de Emma, p.86.

 

Voici enfin l’élément manquant de mon article précédent, S’il n’en restait qu’un(e) # juin 2022 !
Je pensais vous le livrer bien plus tôt mais voilà, il y a ce qu’on prévoit et il y a la vie quoi… Et la vie c’est pas que écrire et travailler, c’est aussi lire et rêver. Quand on a la chance de pouvoir choisir de vivre sa meilleure vie. À la faveur de l’été.

L’album d’Emma que je vous propose vous permettra de faire les deux. Puis, pendant toutes les vacances, on pourra continuer de lire et rêver d’aventures lointaines puisque je republierai ici des articles de notre voyage TDAP – Tour d’Asie Pacifique.

Le premier de l’été est prévu pour ce week-end (quoique, ce qu’on prévoit, bababa tout ça  😉 ). Je le dédie à Julie, une très chouette fille que j’ai rencontrée samedi dernier et qui a passé sept mois en Nouvelle-Zélande avec son mari et leurs trois enfants. Bienvenue sur ces pages, Julie ! Continuer la lecture de « À la faveur de l’été »