Tinggal Bali !

Photo : Au crépuscule, sur une plage au nord de Gili Air, face à Lombok (novembre 2018).
D’accord, c’est pas une photo de Bali pour un article qui dit merci Bali. Ouais bah… Gili Air, c’est vraiment ce qu’on a préféré alors…

 
Notes pour trop tard from Bali

Note n°1

Se souvenir que y’a pas de plénitude qui dure plus d’un éclat de rire à midi, qui ne s’enfuie dans un fracas de verre à minuit. Quand tu as un quotidien avec des enfants (et même sans), c’est obligé que tu aies des problèmes de quotidien, a dit un jour un grand ami à moi dont je remâche souvent les sages et puissantes paroles. Donc même au bout du monde, toujours, le quotidien. Continuer la lecture de « Tinggal Bali ! »

Bali façon guide

Photo : Sortie d’école dans un quartier de Jimbaran (Bali, octobre 2018).

 

  • Période : 24 octobre – 14 novembre 2018 (3 semaines).
    → Attention, la mousson commence début novembre – et elle est très ponctuelle, au 1er novembre on a pris la pluie ! Il fait très chaud et très humide, et le soir il peut pleuvoir beaucoup (genre beaucoup beaucoup).
  • Âge des babi : 5, 7 et 9 ans.
  • Transport pour y aller : 4h de vol de Colombo (Sri Lanka) à Singapour, puis 10h de transit à l’aéroport de Singapour*, et enfin 2h de vol entre Singapour et Denpasar.
  • Transport sur place : à pied et parfois en taxi (ici on dit « taksi »).
  • Décalage horaire : + 6h heure d’été en France, ou + 7h heure d’hiver.
  • Hébergement : location par Airbnb, guest-houses, hôtels.

Continuer la lecture de « Bali façon guide »

Lombok, tu te moques !

Photo : Une plage au nord de Gili Air, face aux montagnes de Lombok qui accrochent la brume et les nuages (Gili Air, novembre 2018).

 

Nous avons décidé de quitter Bali et de partir une semaine sur Gili Air : une île minuscule à dix minutes de bateau de Lombok, où les véhicules motorisés à essence sont interdits. Les transports se font uniquement en charrette à bras ou à poney (appelée cidomo), à pied ou à vélo.
Un autre monde. Continuer la lecture de « Lombok, tu te moques ! »

Boulettes et brochettes à l’aveuglette

Photo : Un vendeur de brochettes dans la rue à Jimbaran (Bali, octobre 2018).
Tellement ouvert, tellement souriant, que j’aurais aimé lui acheter tout son stock, malheureusement les brochettes c’est trop à la viande pour moi (la fille qui n’aime que les salades d’été dans les barbecues…).

 Manger dans la rue à Bali

ΞΞΞΞΞ

 

La street food balinaise est partout. Les Balinais achètent beaucoup dans la rue, et donc on fait pareil mais à l’aveuglette : au début on ne sait même pas ce qu’on mange, c’est le jeu des devinettes pour les aventuriers que nous sommes ! Au fur et à mesure, on apprend à connaître, on cherche (JE cherche !), on compare, on distingue mieux les goûts. Continuer la lecture de « Boulettes et brochettes à l’aveuglette »

Sometimes you eat the b(e)ar…

Photo : Au temple hindouiste d’Uluwatu, à la pointe méridionale de l’île (Bali, octobre 2018).

 

… and sometimes the b(e)ar eats you !

Encore un extrait de The Big Lebowski pour vous, parce que c’est ça les grands films : ils sont inépuisables…  😉

 

La veille de notre grand départ, j’ai dit à papa Écureuil : peut-être que le temps de souffrance et d’adaptation avant qu’on soit vraiment bien en voyage, ce sera comme pour l’allaitement, un mois, un mois et demi ?
Eh ben on y est. Ça fait six semaines maintenant qu’on est partis. Six semaines, et des fois c’est dur. Continuer la lecture de « Sometimes you eat the b(e)ar… »